Je suis née à Barcelone le 11 septembre 1941, et dès mon plus jeune âge je voulais être peintre.
J’ai étudié graphisme et publicité à l'"Escola Massana" de Barcelone.
De janvier 1966 à 1969 j'ai travaillé comme dessinatrice chez TEBAS S.A. Publicité, une filiale des entreprises Balañá.

En 1969, après mon mariage avec un citoyen belge, je me suis installée à Bruxelles.

Entre 1974 et 1978, j'ai suivi des cours à l' "Ecole d'Arts d'Ixelles", mais sans idée d'aller plus loin qu'un simple hobby.
A l'époque, j'ai commencé à fréquenter le "Cercle Polyglotte de Bruxelles", où je me suis assez vite retrouvée animatrice de groupe pour la langue castillane. C'est là que les gens ont commencé à m'inciter à exposer mes oeuvres.
En 1981, j'ai participé pour la première fois à l'exposition "LES ARTS EN EUROPE" au Centre International Rogier, où j'ai reçu la médaille de bronze du " Centre Européen d'Art et d'Esthétique "

Depuis lors, j'ai participé à de nombreuses expositions personnelles et collectives, ainsi qu'à des publications du "Cercle d'Art d'Ixelles".
Depuis 1983, je suis membre de l'A.R.A.P.B. (Association Royale des Artistes Plasticiens de Belgique).

Des 1984 j’ai collaboré avec le "CASAL CATALÀ DE BRUSEL·LES", pour lequel je fus trésorière de 1984 à 1987, membre du Comité Directeur et agent de liaison avec le groupe de culture de 1994 a 1999 et Présidente de 1999 a 2001. Actuellement je fais partie du Comité Directeur comme administrateur.

D’avril 1997 a janvier 2002 j’ai collaboré dans la revue en langue espagnole « El Sol de Bélgica » (momentanément disparue) en écrivant une chronique sur l’histoire et les légendes de Bruxelles.
(Celles ci peuvent être lues dans cette « web » mais, pour l’instant, seulement en espagnol.)

Tout ce qui se rapporte à l'Homme et à sa simplicité me fascine. L'Homme près de la terre et la mer, en symbiose parfaite: je te donne et tu me donnes. L'Homme près de l'Homme, sans concept de race ni de couleur, chacun apprenant quelque chose des autres.

Si mon coeur est tourné vers les gestes ancestraux, mon esprit lui l'est résolument vers l'avenir. Les nouvelles technologies, la communication via le « web », la conquête de l’espace…
Mais je ne pense pas que je peindrai jamais l'Homme dans un décor industriel ou scientifique, car quand j'ai un pinceau en main, c'est mon coeur qui guide, et j'aime me blottir au sein de Gaia, la "Pacha Mama"

 

Homepage of Elena Sanjosé
Page written by W.W.