Ces extraits d'articles de critique sont parus dans plusieurs journeaux européens...

 

... un goût manifeste du Sud, avec une certaine nostalgie des grands moments passés sous le soleil. Un dessin géométrisant évoquant la paix.
J.C. LEQUEUX.
VISION 82

 

Une technique et des couleurs spéciales que notre talentueuse artiste maîtrise parfaitement et qui révèlent ses origines espagnoles.

 

R.Malevez
SE COMPRENDRE, La Voix des Polyglottes.

 

 

 

 

 

Elena Sanjosé géométrise son dessin.. Ses "Paisanas canarias" plairont, avec ses volumes trapus imbriqués entre les paniers et une lumière maritime, bleue, ocre et blanche.

 

Jo DUSTIN.

 

Les tableaux de E.Sanjosé, gais et lumineux, décrivent des personnages, des tournesols, des marchés animés, des mers bleues et des pêcheurs.

 

Clare Thomson
The Bulletin

 

 

 

 

 

La catalane E.Sanjosé, avec un style très particulier que nous pourrions qualifier de "cubisme simple" et un sens de la couleur et une technique très personnelles.

 

V.A.
HALLO VILLAJOIOSA

 

E.Sanjosé s'exprime dans une pureté de lignes géométriques qui transportent la sentimentalité hispanique pour donner une consistance originale à ses thèmes d'inspiration populaire: les pêcheurs, les marchés au soleil, les paysans au travail... C'est harmonieux et plein d'équilibre dans un registre figuratif qui transcende les couleurs.

 

LA MEUSE.

 

 

 

 

 

 

E.Sanjosé travaille par petites touches allongées et mélangées un figuratif inspiré par l'hispanité. Une légère géométrisation du dessin donne un charme particulier à ces évocations très lumineuses.

 

LE JOUR - LE COURRIER, Verviers

 

E.Sanjosé habite en Belgique depuis quelques années et mélange allègrement deux cultures avec une pointe de nostalgie pour sa Catalogne natale.


LE SOIR.

 

 

 

 

Avec E.Sanjosé, les espaces s'ouvrent en grand sur la mer. Comme arrière-fond omniprésent, celle-ci recule devant les personnages anonymes, sans visage, dont la physionomie, le subjectif par excellence, a été englouti par un chapeau à larges rebords. Le personnage ainsi universalisé est installé à un plan intermédiaire, il assure une transition entre l'océan et la terre ferme et est devancé par ce qui l'attache à la terre, filet de pêche très souvent, ou alors panier, dans tous les cas utiles de la vie quotidienne. Le message de ces tableaux s'élève par une telle schématisation au niveau de vérité général.

 

Nelly Lecomte
LUXEMBURGER WORT

 

 

L'artiste catalane, utilisant une technique presque pointilliste, arrive à alléger les couleurs de ses toiles jusqu'à les imprégner d'une couleur qui n'existe que dans les Caraïbes et qui n'est pas sans rappeler les meilleurs toiles de l'époque tahitienne de Gauguin.
F. Tarradellas
EL SOL DE BÉLGICA

 

 

 

 

 

E.Sanjosé réside à Bruxelles. Originaire de Catalogne, ses paysages, artisans, petits gens au marché, pêcheurs et les turquoises de la mer continuent à hanter sa peinture. Une façon d'aller à l'essentiel, comme une géométrie sous-jacente qui donne solidité et assise au frémissement de la couleur et de la lumière.
Jean Cimaise.
IDEART no 18, PARIS

 

 

 

Homepage of Elena Sanjosé
Page written by W.W.