La morale conjugale de l'Église n'est-elle pas nataliste?

La morale conjugale de l'Église est fondamentalement ouverte à l'accueil de la vie, mais cela ne signifie pas que l'Église soit nataliste à tout crin. Dans son enseignement constant, l'Église recommande la parenté responsable. L'Église ne demande pas aux chrétiens d'avoir le plus d'enfants possible, mais elle demande aux chrétiens d'avoir autant d'enfants qu'ils peuvent raisonnablement et généreusement en accueillir et en élever, dans les circonstances même où la vie les a placés.

Page suivante

Retour à la page "L'Église et la démographie".

Retour à la page "Sommaire".