Quelles sont les conséquences qu'entraîne la dissociation entre sexualité et procréation dans l'union conjugale?

La dissociation radicale entre les deux fins de l'union conjugale entraîne deux conséquences. D'abord, elle met en péril l'existence même de la cellule familiale, notamment en favorisant l'amour libre avant le mariage. Ensuite, elle conduit insensiblement à un état d'esprit qui refuse la vie et est même hanté par la mort. Comme la procréation est un mal qu'il faut éviter à tout prix, il faut inévitablement mettre à mort celui qui fait obstacle au seul bien que l'on recherche dans l'acte conjugal: l'union charnelle avec le plaisir qui y est lié.

crab2.gif (4471 octets)

Retour à la page "L'Église et la natalité".

Retour à la page "Sommaire".