Pourquoi certains partisans de l’avortement ont-ils mis en doute le caractère humain de l’enfant non né?

Les hommes ont mis en doute le caractère humain de certains êtres chaque fois qu’ils cherchaient des arguments pour exploiter leurs semblables ou pour les exterminer.

Dans l’Antiquité, les esclaves étaient considérés comme des choses, et les barbares comme des hommes de seconde catégorie. Au XVIe siècle, certains conquérants voyaient dans les Indiens des "bêtes à apparence humaine". Les nazis considéraient que certains hommes étaient des "non-hommes ", des Unmenschen. À ces classifications arbitraires, dictées par les maîtres, correspondaient des discriminations réelles et celles-ci, à leur tour, "légitimaient" l’exploitation ou l’extermination.

Page suivante

blint.gif (141 octets) Retour à la page "L'enfant non né".

Retour à la page "Sommaire".