Comment la société allemande a-t-elle été entraînée à organiser l’extermination en masse?

L’idéologie nazie a été préparée, en Allemagne, par des théoriciens exaltant la supériorité de la race aryenne. Cette soi-disant supériorité, essentiellement d’ordre biologique, fait de la race présentée comme la plus forte une race de seigneurs. Cette race "supérieure", avec le "surhomme" qui la caractérise, est, en morale, au-delà du bien et du mal.

Nous avons ici affaire à un vitalisme irrationnel, dont le corollaire inévitable est le nihilisme et la fascination de la mort. La société tout entière est organisée en fonction de la protection de la pureté de la race, toujours menacée de dégénérescence par les faibles. C’est à partir de là que l’Allemagne hitlérienne a organisé, selon des critères discriminatoires, la stérilisation, l’avortement, l’euthanasie, la "solution finale".

Page suivante

Retour à la page "L'euthanasie".

Retour à la page "Sommaire".