Des facteurs économiques n'ont-ils pas renforcé l'influence perverse de ce vitalisme irrationnel?

Après la Première Guerre mondiale, Hindenburg instaura en Allemagne une économie forcée, strictement réglementée. L'application de cette réglementation fut confiée à un réseau de bureaucrates omniprésents.

C'est notamment par cette voie que le Maréchal ouvrit la voie à Hitler - dont la pensée était, par ailleurs, pétrie de vitalisme irrationnel. Nommé chancelier par Hindenburg en 1933, Hitler trouvait à sa disposition l'appareil bureaucratique mis en place pour régenter l'économie. Et, profitant de l'organisation contrôlant la vie économique, il n'eut aucune peine à contrôler toute la société.

crab2.gif (4471 octets)

Retour à la page "L'euthanasie".

Retour à la page "Sommaire".