Le Père Michel Schooyans est connu pour ses nombreux ouvrages. Mais comme le dit le Père Daniel-Ange dans sa préface pleine de fougue, ce n'est pas au clinicien du monde ni au chirurgien que l'on a fait appel ici, mais à l'homme de Dieu, au contemplatif qui partage ses souffrances.

 

         Rédigé en vue des célébrations qui ont marqué le Jubilé des familles en 2000, ce chemin de Croix reprend les thèmes de la vie, la famille, l'enfant… De nouvelles stations ont été introduites auprès des traditionnelles: la Transfiguration, la dernière Cène, le reniement de Pierre le commencent tandis que la mort du Christ aboutit à sa Résurrection et à son apparition à Marie-Madeleine (13e station) pour se clore dans la béatitude éternelle et la contemplation de la Sainte Trinité (14e station). Pour chacune d'entre elles, un texte d'un langage simple contemple le mystère et une oraison le conclut. Ce chemin de croix peut permettre à certains de redécouvrir cette dévotion traditionnelle et si féconde en grâce.

 

A.C.

La Nef, n° 118 - Juillet-Août 2001

ph20