Résumé et conclusions

La dépénalisation de l'avortement et la libéralisation qui en est la conséquence pratique font donc peser des menaces sérieuses sur notre société? Ne serions-nous pas témoins de l'exécution d'un programme scientifique d'ingénierie sociale? Avec près de six milliards d'habitants n'a-t-on pas atteint les limites de la capacité porteuse de la terre?
En définitive, faut-il renoncer à parler de surpopulation? La "culture de la mort" serait-elle une caractéristique de notre siècle? Au lieu de s'inscrire dans la "culture de la mort", les manipulations génétiques ne sont-elles pas orientées au service de la vie?
Peut-on prévoir les conséquences de ces manipulations et des législations visant à les "légitimer"? En plus des raisons qui ont été énoncées, y a-t-il des raisons particulières qui poussent les chrétiens à promouvoir le respect de la vie? Finalement, la vie humaine serait-elle un signe d'espérance pour tous les hommes?

ph20.gif (2405 octets)

Si vous désirez télécharger cette série de textes, cliquez ici: Résumé et conclusions (fichier pdf)