L'Église et la natalité

Que dit l'Église à propos de l'avortement? Sur le respect de la vie humaine, et en particulier sur le respect de l'enfant non né, ne constate-t-on pas que beaucoup de chrétiens sont en désaccord ouvert avec l'Église? Ne risque-t-on pas de reprocher aux chrétiens d'aujourd'hui un manque de courage aussi lamentable que celui qu'on a reproché à certains chrétiens d'hier?
L'Église catholique devrait tenir compte de l'évolution des mœurs et y adapter sa conception du péché. Pourquoi l'Église refuse-t-elle la contraception? Ne faut-il pas distinguer soigneusement la contraception hormonale de la stérilisation?
Qui dit parenté responsable dit contraception. Or, l'Église est opposée à la contraception. L'Église met les gens dans la nécessité de recourir à l'avortement parce qu'elle est opposée à la contraception. Le meilleur moyen de prévenir l'avortement n'est-il pas une contraception efficace?
Quelles sont les conséquences qu'entraîne la dissociation entre sexualité et procréation dans l'union conjugale?    

ph20.gif (2405 octets)

Si vous désirez télécharger cette série de textes, cliquez ici: L'Église et la natalité (fichier pdf)