Les organisations internationales

On évoque souvent une campagne émanant de gens riches et puissants qui s'emploient à limiter la population mondiale pauvre afin de ne pas être obligés de partager leurs richesses. N'est-ce pas une vision un peu sombre de la société et de l'avenir du monde? Comment se fait-il que de telles publications soient si mal connues? Peut-on établir l'existence de cette campagne en citant quelques faits?
Est-ce dans ce cadre qu'apparaît la pilule abortive RU 486? Cela signifierait-il que des institutions spécialisées de l'ONU, et peut-être l'ONU elle-même, seraient impliquées dans des campagnes anti-natalistes dans les pays pauvres? On a peine à croire qu'une institution aussi prestigieuse que l'ONU offre une caution à des politiques de "contention" démographique comportant la pratique de l'avortement.
À qui profite cette mutation? Cette mutation est-elle profitable à certaines nations particulières? Le Rapport Kissinger parle-t-il de l'avortement?
Y aurait-il un rapport entre cette politique démographique des USA et la mutation que l'on observe dans la nature de l'ONU? Comment expliquer que les démocraties occidentales fassent cause commune avec les États-Unis pour endiguer la croissance démographique du Tiers-Monde? L'attitude de ces riches est-elle partagée par tous les citoyens des USA et des démocraties occidentales?
Pour les nations occidentales, n'y aurait-il pas quelque incohérence à exporter des produits abortifs, tout en continuant à se poser en champions de la démocratie et du développement? En dernière analyse, quels sont les vrais responsables et les vrais instaurateurs du totalitarisme contemporain? Somme toute, si aucune action pour la vie humaine n'est entreprise au plan mondial, ce qui se profile, c'est une nouvelle guerre?
N'est-il pas excessif de parler de guerre à propos de l'avortement?

ph20.gif (2405 octets)

Si vous désirez télécharger cette série de textes, cliquez ici: Les organisations internationales (fichier pdf)