En construction perpétuelle!!!

Car il y aura toujours un élément nouveau à ajouter!

 

Quelques points de repère historiques…

 

        Depuis de nombreuses années, plusieurs chercheurs, dont le Père français René Bel se sont penchés sur les fondements historiques de la situation mondiale actuelle. Cette partie du site est consacrée à la présentation de certains documents essentiels. Vous pourrez ainsi mieux saisir quelques enjeux actuels: la démographie, la famille, la sexualité. Il y a eu dans ces domaines des changements considérables en quelques dizaines d'années. Ils n'ont pas été "spontanés", mais bien "programmés", "organisés", "financés", de façon remarquable, dans des buts précis, dont le texte suivant donne une idée. 

 

"Notre pays possède autour de 50 % de la richesse du monde, mais seulement 6,3 % de sa population... Dans cette situation, nous ne pouvons pas éviter d'être objets d'envie et de ressentiment. Notre travail véritable... est de mettre en oeuvre un jeu de relations qui nous permettra de maintenir cette situation d'inégalité... Pour cela, nous avons à laisser tomber toute sentimentalité et rêverie ; et notre attention devra être partout concentrée sur nos objectifs nationaux immédiats. Nous ne devons nous tromper nous-mêmes en croyant que nous pouvons aujourd'hui nous accorder le luxe d'être altruistes et de jouer aux bienfaiteurs mondiaux... Le jour n'est pas loin où nous devrons fonctionner en termes non équivoques de pouvoir. Moins nous sommes encombrés de slogans idéalistes, mieux cela vaut pour nous..."1

 

        Nous présentons essentiellement des documents peu connus et/ou difficiles d'accès. Ils ont l'avantage de parler par eux-mêmes.

 

         Les textes originaux peuvent se trouver, soit dans les bibliothèques universitaires ou plus spécialisées en démographie, soit, pour certains, "on line". Les références sont indiquées de façon aussi précise que possible.

 

         La publication sur le site se fait au fur et à mesure des possibilités. 

 

          Le plus simple est que vous téléchargiez les documents qui vous intéressent sur votre disque dur: ils sont parfois très volumineux! BONNE DÉCOUVERTE!

 

 

         1798: Thomas Robert Malthus publie en Angleterre An Essay on the principle of population, as it affects the future improvement of society with remarks on the speculations of Mr. Godwin, M. Condorcet, and other writers.

Sur la seule base de la croissance de la population dans certaines régions nord-américaines colonisées par les Anglais, Malthus adopte et défend avec ardeur l'idée de progression géométrique de la population (1-2-4-8-16-32-64-128-256-512…). Lorsque rien ne freine cette puissance de peuplement, la population double tous les vingt-cinq ans. Pour Malthus, le rapport entre population et subsistances est vu de manière pessimiste. Peut-être pour mieux accentuer le contraste avec la progression géométrique de la population, Malthus introduit la notion de progression arithmétique des subsistances (1-2-3-4-5-6-7-8-9-10…). Les moyens de subsistance ne peuvent croître que selon une progression arithmétique, et ce dans les conditions les plus favorables (défrichement de nouvelles terres, encouragements à l'agriculture…). La progression arithmétique est un maximum que l'agriculture ne parviendra jamais à dépasser. Il est impossible d'espérer une croissance plus forte. Malthus donne à ce rapport entre l'homme et son environnement la forme d'une loi pseudo-mathématique et le nomme principe de population. La population est inévitablement ramenée au niveau des subsistances par deux freins: la misère et le vice. 

Selon Malthus, le principe de population est une loi de la nature, donc voulue par Dieu. C'est donc Dieu qui a voulu cette misère dont souffrent surtout les classes inférieures de la société. Les institutions ne sont que peu responsables de la misère de beaucoup d'hommes. La société ne peut qu'être inégalitaire, composée de propriétaires et de travailleurs. S'il en était autrement, si la propriété était supprimée, si chacun partageait avec son voisin, si tout le monde était nourri correctement, la population augmenterait encore plus rapidement et dépasserait les subsistances disponibles. De toute manière, le monde courrait encore plus vite à la catastrophe.

Selon Malthus, Dieu a voulu qu'il y ait des pauvres et des riches. Dieu a également voulu qu'il n'y ait pas assez de nourriture pour tout le monde. On ne peut rien y faire. L'homme doit être égoïste. Comme la population augmente plus vite que les subsistances, il ne faut surtout pas courir le risque d'un accroissement de la population en aidant les pauvres.

Texte (fichier text).

 

 1920: Karl Binding et Alfred Hoche publient Die Freigabe der Vernichtung lebensunwerten Lebens. Ihr Maß und ihre Form.

 Ce livre porte sur une question fondamentale: est-il "légitime" de s'arroger le pouvoir et le droit de décider de la "valeur" d'un être humain et, en conséquence, de libéraliser la destruction d’une vie indigne d’être vécue.

Pour Binding, l’homme est le souverain de sa vie. D’où la légitimation morale et juridique du suicide, qui, selon lui, conduit logiquement à la libéralisation de l’euthanasie. Cette libéralisation doit d’abord porter sur " l’euthanasie pure" qui remplace simplement la cause de la mort  par une autre cause de la mort, puis sur l’euthanasie des malades incurables qui demandent avec insistance d’être délivrés de leurs souffrances, et enfin sur l’euthanasie des handicapés mentaux. La décision de procéder à la destruction, prise par un Comité de Libéralisation, se fonde sur un devoir légal de compassion. L’éventualité d’une décision prise par erreur ne préoccupe guère nos auteurs. Il y a tellement de gens qui meurent par erreur qu’une personne de plus ou de moins ne pèse pas dans la balance…

Hoche, lui, développe toute une argumentation tendant surtout à justifier médicalement l’homicide des handicapés mentaux. Il met ceux-ci au même rang que les animaux. A ses yeux, les handicapés mentaux ne peuvent donc pas se prévaloir d’un droit subjectif à la vie. Hoche les caractérise sans hésitation "d’existences-ballast et de coquilles humaines vides".

Presque tous les arguments invoqués aujourd'hui en faveur de l'euthanasie se trouvent déjà sous une forme ou sous une autre dans l'ouvrage de Binding-Hoche. Un grand nombre de "raisons" invoquées par ces auteurs sont réutilisées aujourd'hui: autonomie, liberté, dignité, guérison, compassion,  inutilité économique, poids pour la société, qualité de l'espèce, etc.

Texte: voir le texte allemand de 1920 à: http://staff-www.uni-marburg.de/~rohrmann/Literatur/binding.html. Si le texte est momentanément indisponible, cliquez ou téléchargez ici (document html): texte.

 

            1948: George KENNAN publie un texte sur la politique étrangère américaine. Voir http://www.j-bradford-delong.net/movable_type/archives/000567.html

Si le texte est momentanément indisponible, cliquez ou téléchargez ici (document html):

            texte en français

            texte en anglais

            

1969: Congrès de la Fédération Internationale de Planning Familial (IPPF) sur le Contrôle de la population, Dacca (Pakistan Oriental), 28 janvier - 4 février 1969. Trois documents sont particulièrement intéressants: dans un ensemble de propositions destinées au contrôle de la population, la légalisation de l'avortement apparaît comme une nécessité.

 

·        BERELSON (Bernard): Au-delà de la contraception

C'est un ensemble de propositions pour le contrôle de la population dans les pays du Tiers-Monde, présenté au cœur de celui-ci (Dacca, capitale de l'East Pakistan, aujourd'hui le Bangladesh). La liste des 29 propositions, et les commentaires précautionneux de M. Berelson, alors président du Population Council de New York, "cerveau" du réseau des organismes de contrôle, sont très révélateurs. Beaucoup de ces propositions sont en application, avec des résultats très importants. Certaines sont radicales, par exemple l'"achat de l'enfant" par dixièmes, dans un bureau gouvernemental: voir aujourd'hui la politique de l'enfant unique en Chine populaire; ou encore la stérilisation par additifs dans la distribution d'eau ou dans certains aliments...

Texte (fichier pdf).

 

·         HAUSER (Philip): Limitation de la population par "d'autres méthodes"

Écrit par un autre Américain de Chicago, ce document se fait l'avocat, quoique prudemment, de la légalisation de l'avortement comme moyen nécessaire de contrôle de la population.

Texte (fichier pdf).

 

·        POTTS (Malcolm): L'avortement provoqué: expériences dans "d'autres pays"

M. Potts était, au moment où il parlait à Dacca, Secrétaire Médical du Planning Familial International basé à Londres. Il se fait, lui aussi, l'avocat de la légalisation. Il avait donc... deux ans d'expérience de l'avortement légalisé en Angleterre en 1967. Aujourd'hui, les chiffres dans ce pays tournent autour de 200.000 par an...

Texte (fichier pdf).

 

·        Complément: JAFFE (Frederick): Mémorandum à Bernard Berelson

Exact contemporain et presque jumeau du document BERELSON, mais pour le contrôle de la population des Etats-Unis. Il comporte des propositions spécifiques: Crise économique permanente, Promotion de l'homosexualité...

Texte (fichier pdf).

 

 

        1974: National Security Study Memorandum 200 (NSSM 200)

Le document NSSM 200, connu sous le nom de Rapport du National Security Council ou de Rapport Kissinger, a pour titre Implications of Worldwide Population Growth for U.S. Security and Overseas Interests. Il a été élaboré en 1974 à la demande d'Henry Kissinger, alors Secrétaire d'État, et a été rendu public quinze ans plus tard. Il offre des lumières troublantes sur le rôle des États-Unis dans la contention de la natalité. Tenu secret jusqu'en 1989, ce rapport estime indispensable pour la sécurité des États-Unis, de mettre en oeuvre une politique de contrôle démographique dans les pays du tiers-monde. À côté de la pilule et de la stérilisation, mention est également faite de l'avortement.

Texte: voir la traduction française sur le site de l'organisation Transvie: http://www.transvie.com/~rb/Docs/NSSM200.pdf. Si le texte est momentanément indisponible, téléchargez ici: texte.

 

        1999: Optional Protocol to the Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination against Women (United Nations)

Texte (fichier pdf). Voir aussi le site http://www.un.org/womenwatch/cedaw/protocol/index.html

 

 

 

Voyons le contexte français (analyse par le Père Bel)

 

Faux scientifiques et articles tendancieux destinés à préparer, et à justifier, la légalisation de l'avortement dans ce pays, prélude à d'autres "avancées" dans des pays liés historiquement, culturellement, à la France.

 

Le rapport de l'INED (Institut National d'Études Démographiques, Paris), aboutissant à des chiffres très élevés d'avortements clandestins (250-300.000 / an) a été essentiel dans la préparation des Parlementaires français et de l'opinion publique au vote et à la mise en application des lois NEUWIRTH sur la contraception (1967) et VEIL sur l'avortement (1974). Ce texte d'apparence scientifique est en réalité un faux grossier, (un seul exemple : à un moment, les estimations du nombre d'avortements clandestins se font à partir de décès masculins, faisant ainsi de la France un pays où les hommes peuvent devenir "enceints", avorter, et mourir d'avortement).

Texte (fichier pdf).

 

Texte d'une conférence publique avec diapositives faite en 1979 par le Père Bel, au moment de la remise en discussion et approbation définitive de la loi VEIL. Il reprend sous la forme abrégée propre à un exposé oral le travail précédent. 

        Annexes comportant :

        -        le nombre d'avortements clandestins tel qu'il aurait dû être estimé par l'INED (30.000 ou moins ?).

        -        le texte d'une plainte contre le Directeur de l'INED, déposée au Palais de Justice à Paris en Novembre 1979, pour "faux en écritures publiques".

        -        le texte de la réponse du Procureur de la République de Paris au Procureur de la République de Clermont-Ferrand. La plainte est classée sans suite.

         Le Procureur de Paris s'appuie sur un argument concernant la définition d' "écriture publique" : le document incriminé n'est pas une "écriture publique" au sens du Code Pénal. Et s'il est donc une "écriture privée", il est couvert par la prescription. La République ne peut donc poursuivre ; le plaignant reste libre de le faire –s'il en a les moyens !–.

        Texte (fichier pdf).

 

__________________________________________________

1. George Kennan, chef du service de planning des politiques au Département d'État (U.S.A.), (Document PPS/23, publié dans Foreign Relations, revue du gouvernement américain, 1948, Vol. 1, p. 510-538). Le texte cité (pp. 524,525) se trouve dans le paragraphe concernant la politique en Extrême-Orient, mais éclaire bien l'ensemble du document, intitulé : "Les tendances actuelles de la politique étrangère des États-Unis".

 

ph20