Somme toute, si aucune action pour la vie humaine n'est entreprise au plan mondial, ce qui se profile, c'est une nouvelle guerre?

Pendant des décennies le monde a été divisé en deux blocs, et on a vu s'affronter l'Est et l'Ouest. Ce "bibloquisme" n'est pas mort, mais il est aujourd'hui relégué au second plan; il est supplanté par un affrontement Nord-Sud, une guerre des riches contre les pauvres. Dans cette guerre actuellement en cours sont mises en œuvre des armes nouvelles, au premier rang desquelles figurent les armes biomédicales, dont la mise en œuvre a été "justifiée" par une lecture partisane des données démographiques. Ces armes nouvelles doivent apporter la solution finale à la menace des pauvres sinon à l'existence de la pauvreté.

Il en va ici comme il en va pour les partenaires en quête de plaisir: les moyens visant à empêcher la procréation doivent être d'une efficacité sans faille. C'est pourquoi l'avortement s'inscrit inévitablement dans la logique de cette guerre nouvelle et silencieuse.

Page suivante

Retour à la page "Les organisations internationales".

Retour à la page "Sommaire".