N'est-il pas excessif de parler de guerre à propos de l'avortement?

Les guerres traditionnelles tuent des hommes en vue de conquérir des territoires, d'acquérir des avantages divers, de protéger des intérêts, d'assurer la libre circulation, d'accéder à des ressources, etc.

Avec la libéralisation de l'avortement, supprimer l'enfant non né est présenté comme la condition pour que d'autres hommes vivent et soient heureux. On tue, et on fait dire à la loi qu'il est juste de tuer, parce que c'est ainsi qu'on fait prévaloir son droit. Ici l'homme est perçu comme l'obstacle par excellence au bonheur de l'homme. C'est pourquoi cette guerre est plus impitoyable que toute autre, et donc plus meurtrière. C'est la plus grande guerre de l'histoire, et la plus injuste. Comment la société humaine pourrait-elle sortir indemne d'un tel carnage?

crab2.gif (4471 octets)

Retour à la page "Les organisations internationales".

Retour à la page "Sommaire".