N'y a-t-il pas au moins un point sur lequel partisans et adversaires de l'avortement sont d'accord?

Tous sont d'accord pour dire que l'avortement est toujours un échec, un peu comme le suicide. Face à un acte dont on sait d'avance qu'il sera un échec, deux attitudes se présentent. D'une part, on peut se résigner à cet échec, en prendre son parti, et même le réglementer. D'autre part, on peut stimuler l'action convergente des hommes de bonne volonté pour prévenir cet échec. Celui-ci n'a en effet rien de fatal: il est évitable.

Page suivante

Retour à la page "Prévention - Répression - Adoption".

Retour à la page "Sommaire".