Comment définir la dimension politique de l'avortement?

La libéralisation de l'avortement remet en question la «règle d'or», c'est-à-dire le principe qui sous-tend toute démocratie : «Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te fasse». Cette prescription n'est que la formulation par la négative du principe du respect absolu que nous devons à autrui. Toute dérogation à ce principe ébranle le fondement même de la démocratie. L'égalité primordiale entre les hommes, c'est l'égalité de tous face au droit à la vie. Tous les autres droits sont suspendus à celui-là.

Page suivante

Retour à la page "Le point de vue politique".

Retour à la page "Sommaire".