4


 

 


Empire_monocephale.GIF (11007 octets)
 

Cologne.gif (739 octets)
Archevêché de Cologne


Notger, 1er prince-évêque


 

 

 

Le VICUS LEUDICUS qui a été fondé sur les lieux du martyr de saint Lambert grâce à l'action de saint Hubert fait partie de la Lotharingie et de la Germanie. L'évêque y a fixé sa résidence, puis le siège du diocèse, qui fait partie de la province ecclésiastique de Cologne. Ce VICUS est devenu une CIVITAS et à l'aube de l'épiscopat de Notger possède des écoles très florissantes, renommées dans toute l'Europe.

Le territoire de l'église s'est accru de telle sorte que les successeurs de saint Lambert outre Liège, Amay, Ville-en-Hesbaye et Lustin possèdent des biens et des droits à Tongres, Maastricht, Huy, Namur et Dinant.

Ils possèdent d'importants domaines tels Pont-de-Loup et Marchienne-au-Pont dans la vallée de la Sambre. Arches (Charleville) sur la Meuse, Theux et sa forêt.
Enfin, plusieurs abbayes et leurs dépendances : Saint-Hubert, Lobbes (et le château de Thuin), Fosses, Hastière, Malines et Aldeneik.

Certaines de ces possessions jouissent, depuis l'époque mérovingienne, du privilège de l'immunité.

 

empire1000p.JPG (1816 octets)

NOTGER ET LA NAISSANCE DE LA PRINCIPAUTÉ DE LIÈGE

 

972 (14 (23) avril) - 1008 (10 avril)

Notger (930 env.-1008)
Issu d'une noble famille de la Souabe.
Aurait fait ses études dans le célèbre monastère de Saint-Gall, où il aurait également assumé les fonctions de prévôt. Séjourne à la cour d'Otton avant d'être appelé à l'évêché de Liège. Est consacré à Bonn par l'archevêque Géron de Cologne. Hérite d'une situation trouble : un évêque chassé (Rathier), une émeute chez son prédécesseur (Eracle).

972 Punit les perturbateurs qui ont sévis sous Eracle.
972 Rétablit l'autorité de l'abbé Folcuin de Lobbes (diocèse de Cambrai) et met fin à une situation désastreuse pour l'abbaye qui durait depuis plus d'un siècle. Il entoure Thuin de fortifications plus importantes.
Institue à Fosses un chapitre de 32 chanoines. Fait construire une collégiale et fortifie la localité.
972 (1er août) Don de l'abbaye de Chèvremont à l'église Notre-Dame d'Aix-la-Chapelle.
972 (17septembre) Notger assiste au concile d'Ingelheim, en présence de l'empereur Otton Ier.
973-977

Godefroid II de Verdun, comte de Hainaut, pourrait avoir été duc de Basse Lotharingie.

973 Construction du palais épiscopal.
973 (7 mai)

Mort de l'empereur Otton Ier. Son fils, Otton II (973-983), empereur.

973 (fin juillet) L'empereur Otton II confirme l'immunité et les divers privilèges de l'abbaye de Lobbes.
974 (janvier) Expédition, en compagnie de l'empereur Otton II, contre le comte de Hainaut Régnier IV. Destruction de son château de Boussoit-sur-Haine.
974 (fin juin) L'empereur Otton II accorde à l'évêque le droit de tonlieu, de marché, de monnaie et celui de gruit, c'est-à-dire faire de la matière à cervoise, dans la localité de Fosses.
entre 975 et 983 Une biographie de saint Caddroé, le "Vita S. Caddroae" est écrite probablement par un moine du monastère de Waulsort, pour certains, Reimann, contemporain du saint.
977 (juin)

Charles de France, frère du roi de France Lothaire, devient duc de Basse Lotharingie, et ainsi vassal de l'empereur Otton II.

978-986 Construction de la collégiale Sainte-Croix (15 chanoines), fondée par le prévôt de la cathédrale Robert; sur les lieux où aurait du s'ériger un château, le Publémont. (Plusieurs versions).
978-1015 Construction de la cathédrale Saint-Lambert qui remplace la basilique érigée par saint Hubert (ajoute 20 chanoines : 20+10+10+20=60 chanoines), de l'église paroissiale de Notre-Dame aux Fonts (première église paroissiale de la Cité. Elle conservait les fonts baptismaux de la Cité), adjacente à la cathédrale, et reconstruction de l'hospice.
978 Charles de France établit sa résidence à Bruxelles (évêché de Cambrai).
978 (fin juin) Le roi de France Lothaire (954-986) tente de s'emparer de la Lotharingie (Lothier).
978 (octobre) Notger aurait accompagné l'empereur Otton II dans cette campagne.
979 (décembre)

Fait nommer au siège de Cambrai un de ses prêtres : Rothard (979-995).

980 (mai)

Traité de Margut : abandon par le roi de France Lothaire de toute prétention sur le territoire qu'il convoitait. Notger accompagne l'empereur à Margut-sur-le-Chiers.

980 (06 janvier)

L'empereur Otton II confirme, à l'église de Notger, la jouissance, à l'exclusion de qui que ce soit, de tous les biens qui lui avaient été donnés grâce à la munificence des rois et des empereurs tels Pépin, Charlemagne, Louis le Pieux, Lothaire Ier, Charles III le Simple et Otton Ier.
Il lui accorde une véritable souveraineté sur ses possessions et en particulier sur Tongres, une partie de Huy, Fosses et Malines.
L'évêque de Liège obtient donc un privilège d'immunité générale "qui soustrait tous les domaines liégeois de la juridiction comtale et les place sous la protection royale". Il place les hommes et les choses qui s'y rattachent sous la seule juridiction du prélat. Otton II confère des pouvoirs temporels à Notger : l'Etat liégeois est né.

980 (11 avril)

Notger assiste au concile d'Ingelheim, qui décide notamment qu'un seul abbé régira les deux monastères de Stavelot et de Malmedy, et qu'on choisira parmi les moines de Stavelot en premier lieu.

980-987 Fondation de la collégiale Saint-Jean (30 chanoines).
982 Désastre de Rossano.
983 Construction de l'enceinte fortifiée à la ville.
Notger assiste à la diète de Vérone.
983 (15 juin) L'empereur Otton II lui accorde le tonlieu du marché de Visé.
983 Mort de l'empereur Otton II. Otton III (4 ans), roi ; sa mère Théophano, régente.
984 Tentative d'usurpation de Henri de Bavière.
985 (28 juin) Paix de Francfort-sur-le-Main. Otton III conserve son royaume sous la tutelle de sa mère Théophano. Henri est rétabli dans son duché de Bavière. Notger à la cour.
985-986 Renouvelant sa tentative de 978, le roi de France, Lothaire tente de s'emparer de la Lotharingie.
985 (07 juillet)

Otton III (983-1002), à la demande de sa mère Théophano, concède à Notger et à l'église de Liège, le comté de Huy, laissé vacant par le comte Ansfrid, qui s'étendait, de part et d'autre de la Meuse, sur la Hesbaye, le Condroz et la Famenne. C'était la première fois qu'un comté tout entier était donné à un évêque. L'évêque devient donc comte ou prince, dans son territoire. Il devient prince-évêque et l'Etat liégeois une principauté ecclésiastique. (carte du R.P. Nicolas Le Clerc - 17..)

986 (2 mars) Mort du roi de France Lothaire.
986 (23 octobre) Consécration de la collégiale Sainte-Croix.
986 (27 décembre) Otton III confirme la donation de Mettet faite par Notger à l'abbaye de Saint-Gérard de Brogne.
987 (27 février) Otton III confirme les privilèges des abbayes de Stavelot-Malmedy.
987

Otton III accorde à Notger un second comté : le comté de Brugeron (environs de Tirlemont). A la demande de Notger, il confirme à l'église de Liège la possession des abbayes de Lobbes et de Fosses, ainsi que du comté de Brugeron, des droits de marché à Maastricht et un nouveau monastère, l'abbaye de Gembloux.

987 (1er juin)

Hugues Capet élu roi de France, malgré les prétentions du duc de Basse Lotharingie Charles de France, frère de Lothaire. Fin des  Carolingiens en France.

987 (été)

Prise et destruction du château de Chèvremont en présence de l'impératrice Théophano, régente. (Plusieurs versions)

987-1011 Construction de la collégiale Saint-Denis, fondée par le coûtre Nithard et deux frères, Jean et Godescalc (20 puis 30 chanoines).
989-990 Notger se rend en Italie avec l'impératrice Théophano.
990 (12 mars) Consécration de la collégiale Saint-Denis par Notger.
990 (16 septembre) Mort de Folcuin, abbé de Lobbes.
990 (21 décembre)

Hériger, le disciple de Folcuin, abbé de Lobbes.
Il est notamment l'auteur de la première chronique du diocèse : "Gesta episcoporum Tungrensium, Traiectensium et Leodiensium", qui en raconte l'histoire jusqu'à l'épiscopat de saint Remacle. La chronique d'Hériger est restée inachevée, probablement parce que son auteur fut atteint de cécité.

Il pourrait, selon certains, être l'auteur du "Vita Hadelini", une biographie du fondateur du monastère de Celles (entre 670 et 690), écrite d'après la tradition orale.

991 Mort de Charles de France, duc de Basse Lotharingie.
991 (15 juin) Mort de l'impératrice Théophano à 31 ans. Adélaïde régente.
992-1005 (1012) Otton de France, fils de Charles de France, duc de Basse Lotharingie.
992 (31 mars)

Otton III, à la demande de Notger, confirme l'immunité de l'abbaye de Saint-Gérard de Brogne, et charge l'évêque de Liège de la protéger.

993 (26 mars) Otton III à Liège.
995

Ansfrid, ancien comte de Huy, reçoit le siège épiscopal d'Utrecht (995-1010).

996 (février) Notger se rend de nouveau en Italie avec Otton III.
996 (23 mai) Couronnement impérial d'Otton III par son cousin le pape Grégoire V (996-999).
996 (2 juin) Le pape accorde à l'abbaye de Stavelot la confirmation de ses biens.
996 Erluin, archidiacre de Liège, élevé au siège épiscopal de Cambrai (996-1012).
997 (9 avril) L'empereur Otton III, à la demande du pape Silvestre II (999-1003), donne à Notger, pour en faire jouir son église de Saint-Jean-en-Ile récemment bâtie par lui à Liège, la terre de Heerwaarden et ses dépendances.
997 (fin) 4ème voyage de Notger en Italie en compagnie de l'empereur.
Après 997 Construction de l'église Saint-Adalbert de Prague (église paroissiale de l'Isle, à l'emplacement de la rue La Ruelle actuelle), démolie en août 1810.
998-1002 19 janvier 998 au 27 décembre 1001 (Concile de Todi), plus de traces de Notger. Il pourrait toujours être en Italie.
vers 1000 Liège est devenu le centre principal des études. Notger confie la direction des écoles liégeoises à Hériger, abbé de Lobbes.
vers 1000 Eik devient Maeseick.
1002 (24 janvier) Mort de l'empereur Otton III.
1002 (8 septembre)

Avènement de Henri II (1002-1024), fils de Henri de Bavière. Notger assiste à son couronnement à Aix-la-Chapelle.

1002 (28 octobre) Notger prend en engagère de l'abbaye de Saint-Riquier, en Picardie, des terres à Heers, à Fumal, à Bois-et-Borsu et à Gelinden.
1003 Notger reçoit le roi Henri II à Liège.
1003 Incendie, par la foudre, de la collégiale Saint-Denis.
1005 (5 avril) Henri II confirme la fondation de l'église Sainte-Croix à Liège par Notger et lui assigne des biens en Ardennes, en Hesbaye et en Ripuarie.
1005 (7 juillet) Notger assiste au concile de Dortmund, où les évêques fondent entre eux une fraternité de prières.
1006 Notger à Paris pour négocier avec le roi Robert II (996-1031) une guerre à entreprendre en commun contre Baudouin IV le Barbu (988-1035), comte de Flandre, qui s'est emparé de Valenciennes.
1006 (10 juin) Henri II, à la demande de Notger, confirme les possessions et les privilèges de l'église de Liège dont les monastères de Brogne (Saint-Gérard), de Celle, de Malonne et de Saint-Hubert et la ville de Ciney.
1007

Aurait participé à la seconde expédition contre le comte de Flandre.

1007 (31 octobre) Mort d'Hériger.
1008 (10 avril)

Mort de Notger. Il est enterré dans la collégiale Saint-Jean.

 

Les blasons du Saint-Empire et de l'archevêché de Cologne proviennent de www.heraldique-europeenne.org qui nous a autorisé à les publier sur notre site, ce que nous l'en remercions.

Sommaire

Début de page

Sources

Page précédente

Page suivante

 

 

30/01/2014