11/1


 

 


Empire_bicephale_or.gif (12330 octets)

 


Principaute.GIF (2377 octets)
Principauté



Bavière
 

Liege_Cite.GIF (2200 octets)
Liège


Les princes de Bavière : occupation et dévastation du pays, conflits sociaux dans la Cité et fin de la démocratie


 

 

 

Érard de la Marck, d'abord partisan de la France de Louis XII, a abandonné le système de neutralité de 1492 et a signé le traité de Saint-Trond, qui en a fait un allié de Charles-Quint, tout en conservant, cependant, sa liberté d'action.

Il a modéré la paix de Saint-Jacques de 1487, a aboli le Tribunal de la Paix et l'Anneau de Palais et a créé le Conseil ordinaire (tribunal d'appel).

Il a du réprimer l'émeute des Rivageois et surtout faire face à la pénétration de la réforme. Suite à l'opposition des États, l'édit impérial de Worms (1521) n'a pu être publié à Liège qu'en 1527 et l'inquisition organisée. Cependant le cardinal (Érard de la Marck a été élevé à cette dignité en 1521) a du laisser au pouvoir civil le droit de constater l'hérésie avant de déférer le coupable devant le juge ecclésiastique. Il a pris plusieurs édits contre le protestantisme et s'est montré implacable contre les hérétiques.

Érard de la Marck a su maintenir la paix dans le pays et il a grandement encouragé les arts et les lettres. Il a fait reconstruire le palais épiscopal, Saint-Jacques et a fait restauré d'autres sanctuaires.

Ses successeurs, Corneille de Berghes, Georges d'Autriche et Robert de Berghes, imposés par la politique impériale de Charles-Quint, ont poursuivi fermement la lutte contre l'hérésie et ont du faire face à une menace française, notamment dans la vallée de la Meuse.
En 1559, le pape Paul IV a créé quatorze nouveaux évêchés, ce qui a fait perdre à l'évêque de Liège toute juridiction spirituelle sur les duchés de Brabant et de Gueldre et sur le marquisat de Namur.

Gérard de Groesbeek, imposé comme ses prédécesseurs au chapitre cathédral, a d'abord, malgré l'hostilité liégeoise, poursuivi leur politique, en renouvelant l'alliance de 1518 avec le roi catholique des Pays-Bas, qui étaient en pleine guerre civile et religieuse, puis, en 1577, il a finalement opté pour la neutralité de la principauté, sans qu'elle soit reconnue par l'Espagne.

Bien qu'il ait du faire face à la menace calviniste sur la Cité et intervenir dans plusieurs villes du pays, il n'est pas parvenu à faire appliquer les nombreux décrets du Concile de Trente.

Gérard de Groesbeek, qui a aussi été élevé au cardinalat, a publié un nouveau code de procédure qui est resté en vigueur jusqu'à la révolution de 1789.

Le comté de Horne a été réuni à la principauté en 1568, ce qui a donné à celle-ci son plus haut degré d'accroissement territorial.

Si le pays va connaître en cette fin de siècle une grande prospérité économique due à ses nombreuses houillères et industries, la scission des Pays-Bas espagnols et leur convoitise par les puissances voisines va entraîner pour la principauté un siècle de désolation de son territoire.

Les guerres de Louis XIV vont ravager le plat pays qui sera continuellement fourragé, pillé, incendié et rançonné par les armées étrangères qui vont traverser le pays,  s'y combattre ou y établir leurs quartiers d'hivers.

 

 

1581-1612 (17 février)

Ernest de Bavière
Né le 17 décembre 1554 dans une des plus puissantes familles catholiques d'Allemagne. Troisième fils d'Albert V, duc des deux Bavières et comte palatin du Rhin, et d'Anne d'Autriche, fille de l'empereur Ferdinand Ier.
Chanoine de Liège le  29 décembre 1580. Déjà évêque de Fresinghen (1565) à 11 ans et de Hildesheim (1575);  recommandé par Alexandre Farnèse, neveu de Philippe II, gouverneur des Pays-Bas. Élu à l'unanimité, le 30 janvier 1581.
Eut pour compétiteur François de Valois, duc d'Anjou et d'Alençon, frère du roi de France Henri III et l'archiduc Mathias.
Prince-abbé de Stavelot, le 11 février 1581.
Ne voulut jamais recevoir les ordres sacrés.
Il était très instruit et, bien que souvent absent du diocèse, il encouragea les progrès de l'industrie liégeoise.
Pro-espagnol, il maintint cependant fermement le principe de la neutralité. Il se montra implacable envers les protestants et appliqua la paix d'Augsbourg de 1555.
Il favorisa la Compagnie de Jésus, fonda les premiers séminaires, assura le développement des exploitations houillères et l'installation des usines métallurgiques, protégea les sciences et les arts, institua un mont-de-piété et donna son palais d'Outre-Meuse à la  Compagnie de la Miséricorde, pour ériger un hôpital, qui a perpétué le souvenir de son nom.

Ernest_de_Bavierep.JPG (4103 octets)

1581 (11 février) Abbé de Stavelot.
1581 (15) (18) (juin) Entrée solennelle à Liège, où au cours du trajet le menant à la cathédrale, il aurait prêté quatre serments dont une capitulation écrite.
Dernier prince-évêque à aller se faire reconnaître dans les Bonnes villes.
1581 (juin-juillet) Mandement pour le maintien de la foi catholique.
1581 (26 juillet) Les Provinces-Unies proclament la déchéance de Philippe II.
1582 (13 février) Grégoire XIII (1572-1585) réforme le calendrier. Le calendrier grégorien remplace le calendrier julien.
1582 (20 avril) (mai) Édit contre les hérétiques.
1582 Autorise la Compagnie de Jésus à avoir un collège dans la Cité. Les Jésuites obtiennent les locaux des Frères de la vie commune dans l'Ile aux Hochets (Université).
1582 (31 mai) Mandement portant réformation de la cour de l'official.
1582 (20 août) Ordonnance  et statuts pour la réformation de la justice :
l'official y voit des atteintes portées à sa juridiction.
En prescrit de nouveau l'exécution le 18 juin 1589.
Second mandement le 16 septembre 1589.
Le 4 avril 1590, le chapitre cathédral, qui les avait approuvés, déclare s'opposer à l'exécution desdits statuts comme portant préjudice à l'Eglise et au pays.
1583 Adopte le calendrier Grégorien (on passe immédiatement du 10 au 21 février ou du 2 au 12 novembre).
1583 Effondrement de l'église Saint-Servais.
1583 (23 mai) Elu à l'unanimité archevêque électeur de Cologne, après avoir résisté à l'archevêque du lieu Gebhard Truchsess, qui venait de se convertir au calvinisme et de contracter mariage.
1584 (15 mai) Beringen et son église ravagées par un incendie.
1584 Assassinat, à Delft, de Guillaume d'Orange. Son fils, Maurice de Nassau, stathouder de Hollande (1584-1625).
1585 (2 octobre) Impose les décrets du Concile de Trente au clergé, malgré l'opposition d'une partie de celui-ci, alléguant une atteinte à ses privilèges.
1585 Évêque de Munster, en remplacement de Guillaume de Meurs, duc de Clèves et de Juliers.
1587 (18 juillet) Ordonnance établissant un règlement militaire pour la principauté.
1589 Assassinat de Henri III. Henri IV, roi de France.
1589 (21 mars) Édit contre les hérétiques (répression de la propagande; exclusion des emplois publics et de la bourgeoisie).
1589 (19 avril) Ouvre un petit séminaire à Saint-Trond (pour les humanités).
1590 Les troupes des Provinces-Unies pillent Stockheim.
1591 (15 octobre) Prétention sur Bouillon de Henri de la Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne (1555-1623), maréchal de France l'année suivante, qui épouse Charlotte de la Marck.
1591 Naissance de l'historien jésuite Barthélemy Fisen (1591-1649), auteur en 1646 de l'Historia ecclesiae leodiensis et en 1647 des Flores ecclesiae leodiensis.
1592 Le comte de Fuentès, gouverneur a.i. des Pays-Bas.
1592 Fonde un séminaire à Liège (pour la philosophie et la théologie).
Le vieil hôpital Saint-Mathieu-à-la-chaîne est reconverti en séminaire épiscopal.
1592 (25 juin) Ordonnance et statuts pour la réformation de la justice.
1593 Démarches de Philippe II, pour obtenir le rétablissement de l'alliance.
1594 L'archiduc Ernest d'Autriche, gouverneur des Pays-Bas.
1594 Maison Havart.
1594 Naissance de Gérard Douffet (1594-1660/vers 1665), peintre d'histoire et de portraits.
Voir sa biographie à Balat et certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1594 (26 novembre) Les Trois États étendent l'impôt du soixantième à tout le pays.
1595 (7 février) Les Hollandais, conduits par Henri Worsen, dit Grevesse de Hasselt, s'emparent du château de Huy. Ils sont chassés peu après par les troupes liégeoises et espagnoles (mars).
1595 (24 décembre) Ordonnance portant rétablissement des privilèges de la bonne ville de Huy.
1596 Philippe II cède les Pays-Bas à sa fille Isabelle (1598-1633), épouse de l'archiduc Albert (1598-1621), fils de l'empereur Maximilien II (1564-1576).
1596 (16 novembre) Ordonnance relative à l'élection des commissaires de la Cité.
1598 (13 avril) Édit de Nantes : liberté de culte. (vidéo)
1598 (2 mai) Traité de Vervins entre Henri IV et Philippe II : Le traité de Cateau-Cambrésis de 1559 n'ayant pas confirmé les droits de l'évêque sur Bouillon, il sera fait appel à l'arbitrage.
1598 Mort de Philippe II. Son fils, Philippe III (1598-1621) roi d'Espagne.
1598 Une communauté de Capucins s'installe à Liège, hébergée par les Jésuites "Wallons". Elle s'établira, l'année suivante, près de l'église Saint-Servais.
1599 Construction du couvent et de l'église de Sainte-Claire.
1599 Les Espagnols tentent de s'emparer de la bonne ville de Brée.
1600 17 béguinages à Liège.
1601 (23 février) Ferdinand de Bavière (11 ans) coadjuteur de son oncle Ernest de Bavière.
1601 (14 mai) Assassinat d'Henri IV. Avènement de Louis XIII (9 ans). Sa mère, Marie de Médicis, régente.
1602 Hamont, où sont retranchés des soldats espagnols mutinés, bombardé par des troupes régulières.
1602 (20 mars) Fondation du béguinage de la Sainte-Trinité (rue Salamandre - immeuble vendu en 1812).
1602 (4 décembre) Arrivée à Liège des Sœurs Hospitalières de Saint-Augustin.
1602 (31 décembre) Troubles dans la Cité suite à l'établissement d'une taxe sur le vin et sur la bière.

LE RETOUR DES MÉTIERS

1603 (21 février) Obligation de se faire inscrire dans un métier.
1603 (14 avril) Règlement de 1603. Ernest de Bavière :
- Reconnaît officiellement aux métiers le droit d'intervenir dans la gestion des affaires d'un intérêt général.
- Confie aux seuls métiers le droit de vote.
Le suffrage universel parait rétabli. L'autorité du prince est amoindrie. Le spectre de la guerre civile est de retour.
1603 (23 juillet) Diplôme de l'empereur Rodolphe II, confirmant les statuts pour la réformation de la justice du 25 juin 1592.
1603 (23 juillet) Bulle du pape Clément VIII (1592-1605) destinée à réduire le nombre de communautés religieuses.
1603 (30 août) Ordonnance relative aux forêts de la région de Theux (bois embannés - croix d'embannement = protégées).
1603 (1602) Libéralités du prince en faveur de l'hôpital de la miséricorde, qui devient l'hôpital de Bavière, établi place de l'Yser jusqu'en 1904, puis boulevard de la Constitution jusqu'en 1986.
1604 Naissance du graveur et médailleur Jean Varin ou Warin (1604-1672), qui deviendra graveur général des monnaies de France (1646).
Voir certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1604 Publication de l'ouvrage "Ouverture de cuisine" de Lancelot de Casteau, chef de cuisine de trois princes-évêques.
1604 Une communauté de pauvres Clarisses s'établit à Liège (rue des Clarisses).
1605 Stockheim ravagé par un incendie.
1608 ou 1609 Naissance de l'historien jésuite Jean Erard Foullon (1608-1666), auteur entre autres d'une Historia leodiensis, éditée en 1735.
1608 Eglise des Clarisses (à l'endroit de l'Athénée)
1608 (25 juillet) Première élection à la maîtrise de Guillaume de Beeckman, seigneur de Vieux-Sart, en compagnie de Lambert Werteau.
1608 (30 décembre) Mandement portant la procédure à suivre en matière de sorcellerie.
1609 (9 avril) Trêve de douze ans entre les Pays-Bas et les Provinces-Unies.
1610 (7 mars) Naissance du peintre religieux Walthère Damery ou Damry (1610/1614-1672/1678)
Voir la biographie de Walthère Damery à Balat et certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1610

Natalis_Halbartp.JPG (4490 octets)
Natalis

Naissance du graveur Michel Natalis (1610-1668) et de l'organiste et compositeur de musique religieuse Henri du Mont (1610-1684).
Voir certaines des œuvres de Michel Natalis à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
Voir aussi ses œuvres conservées à l'Université de Liège, à l'adresse : http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/natalis/natalis_notice.html

1611 (23 mai) Mathias détrône son frère l'empereur Rodolphe II.
1611 (7 juin) Ordonnance portant règlement pour l'administration de la bonne ville de Beringen.
1612 (17 février) Mort d'Ernest de Bavière, dans son château d'Arnsberg (Westphalie). Il fut inhumé dans la chapelle des Trois Rois de la cathédrale de Cologne.
1612-1650 (13 septembre) Ferdinand de Bavière
Né le 07 octobre 1577. Quatrième fils de Guillaume V, duc de Bavière, comte palatin du Rhin et de Renée de Lorraine. Neveu d'Ernest de Bavière. Coadjuteur (imposé au Chapitre du vivant de son prédécesseur) de l'archevêché de Cologne, en 1595 et de l'évêché de Liège, en 1601. Prince-électeur d'Empire. Cumula les évêchés de Munster, de Hildesheim et de Paderborn. Ne prit jamais les ordres sacrés.
Prit possession du siège épiscopal de Liège après avoir, le 16 mars 1612, juré d'observer une minutieuse capitulation.
Titulaire de cinq évêchés et de l'abbaye de Stavelot, il résida peut souvent à Liège (6 mois et 18 jours au cours des 23 premières années de son épiscopat).
Ferdinand_de_Bavierep.JPG (6281 octets)
1612-1616 Jean Chapeaville (1551-1617), chanoine de Saint-Lambert, inquisiteur, publie : "Qui Gesta pontificum Tungrensium, Traiectensium et Leodiensium scripserunt auctores praecipui", qui reprend chronologiquement les divers textes de l'histoire de Liège, accompagnés de notes explicatives, et qui continue l'histoire jusqu'au temps de l'auteur.
1612 Naissance du musicien Lambert Pietkin (1612-1696), qui dirigera la chapelle musicale de la cathédrale pendant de nombreuses années.
1613 Naissance du peintre des fleurs et des fruits Gérard Goswin (1613-1685), qui deviendra maître de dessin du dauphin, futur Louis XIV.
Voir sa biographie à Balat et certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1613 (17 janvier) Ferdinand de Bavière fait son entrée à Liège.
1613 Les Jésuites Anglais se réfugient et s'installent sur le site de l'ex-hôpital des Anglais. Ils y fondent un établissement d'instruction, qui s'appellera successivement Collège Anglo-Bavarois, Collège des Jésuites Anglais, puis Académie Anglaise.
(1613-1614) (1623) Démembrement de la paroisse Saint-Servais. Sa partie extra muros constitue la paroisse Sainte-Walburge.
1613 (27 février) Mandement portant réformation de la cour de l'official.
1613 (23 juillet) Mandement de l'évêque instaurant des peines sévères contre ceux qui s'aviseraient de troubler l'ordre public.
Annulation immédiate par le conseil de la Cité.
1613 (25 juillet) Lambert Werteau et Guillaume de Beeckman, bourgmestres.
1613 (8 octobre) Ferdinand de Bavière obtient de l'empereur Mathias II un diplôme impérial qui abolit le règlement du 14 avril 1603.
Seules peuvent faire partie du conseil communal les personnes nées dans le pays, mariées et sachant lire. Le choix du conseiller fourni par chaque métier est du ressort des commissaires de l'évêque. Celui-ci est seul compétent pour connaître des irrégularités aux élections communales. Le règlement de Heinsberg (1424) est remis en vigueur dans toutes ses autres dispositions. Sont nulles toutes autres formes d'élection.
Le diplôme impérial a pour conséquence la formation du parti conservateur (bourgeoisie), partisan de l'Espagne et du parti démocratique ou populaire (artisans, petit peuple), partisan de la France, appelés respectivement Chiroux et Grignoux, entre 1633 et 1649.
Appel des démocrates devant la chambre impériale de Spire.
L'édit impérial de 1613 n'est pas appliqué, le conseil de la Cité continue à être renouvelé selon la procédure de 1603.
1614 Fondation du béguinage du "Saint-Esprit" par le bourgmestre Philippe le Rosseau, en Hors-Château, Impasse des Ursulines.

1614 (mai)

 

Flemal_autoportraitp.JPG (4483 octets) Naissance du peintre Bertholet Flemalle ou Flémal (1614-1675), surnommé le "Raphaël des Pays-Bas", qui débutera dans l'atelier de Gérard Douffet. C'est essentiellement un peintre d'histoire et de sujets religieux.
Liens : articles au format PDF de Pierre-Yves Kairis sur Bertholet Flémal et Bertholet Flémal et le maître-autel de la cathédrale Saint-Lambert.
Voir certaines de ses œuvres à l'dresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1615 Manifeste de protestation de l'évêque.
1615 Philippe de Hurges (1585-?) visite Liège. Le récit de son voyage, publié par H. Michelant, est édité en 1872 : Voyage de Philippe de Hurges à Liège et à Maestrect en 1615. Extrait relatif aux églises de Liège
1616 Naissance du graveur Jean Valdor le Jeune (1616-1670).
Voir certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
Voir aussi les œuvres de Jean Valdor conservées à l'Université de Liège à http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/valdor/valdor_notice.html
1616 Matthieu de Trouilhet et Guillaume van der Heyden a Blisia, puis Guillaume de Beeckman (parti populaire), bourgmestres.
1616 (24 septembre) Ordonnance confirmant les anciens privilèges de la bonne ville de Fosses.
1617 Louis XIII s'émancipe de la tutelle de sa mère.
1617 Naissance du sculpteur Frère Robert Arnold Henrard (1617-1676).
Voir certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1617 ou 1618 Arrivée à Liège des Carmes déchaussés et des pères minimes . Ils s'installent place Saint-Pierre, en 1620, rue Souverain-Pont et, en 1624, ils s'établissent rue Hors-Château ou du Pery (terrain du comte de Bellejoyeuse).
1618-1648

GUERRE DE TRENTE ANS

1618-1648 Guerre de Trente Ans, qui, d'abord guerre de religion (catholiques contre protestants en Allemagne), se termine en conflit général.
Les belligérants vont tenter d'imposer leur influence ou tout au moins de maintenir la neutralité liégeoise.
1618 (11 janvier) Mandement faisant défense à tous étrangers de vendre et débiter, dans la cité de Liège, des livres non approuvés par le vicaire général, et par l'évêque et son conseil privé, en matière civile de police ou d'Etat.
1618 (8 mai) Mandement prescrivant l'observation des décrets synodaux des 24 et 26 avril 1618 (suivent l'acte de publication du Concile de Trente, à Liège, en date du 2 octobre 1585 et l'édit du 21 mars 1589, pour le maintien de la foi catholique).
1618 (25 juillet) Guillaume de Beeckman et François del Brouck, dit Paludamus, (parti populaire), bourgmestres.
1619 (28 août) (20 mars) Mort de l'empereur Mathias. Ferdinand II (1619-1637), empereur.
1620 (31 juillet) Ordonnance portant règlement pour l'administration de la bonne ville de Waremme.
1620 (4 octobre) Hersin, qui aurait éventé une conspiration contre la religion catholique, commanditée par les Provinces-Unies, est pendu.
1621 Mort de Philippe III. Son fils, Philippe IV (1621-1665), roi d'Espagne.
1621 Mort de l'archiduc Albert. En l'absence d'héritier, Isabelle redevient simple gouvernante des Pays-Bas.
Reprise de la guerre entre l'Espagne et les Provinces-Unies.
1622 Erection du château de Hauregard (La Reid)
1622 Le béguinage de Sainte-Barbe, rue Table de Pierre (actuelle rue de Bruxelles - immeuble vendu en 1828).
1622 Naissance du mathématicien René de Sluse (1622-1685).
1622 (21 avril) Ordonnance portant règlement pour l'administration de la justice à Liège.
1623 (25 juillet) Guillaume de Beeckman et Pierre de Bex (v.1570-1651), (parti populaire), bourgmestres.
1623 (1626) Arrivée à Liège de René Louis de Ficquelmont, abbé de Mouzon, agent de la France.
de Marche, agent de l'Espagne, à Liège.
1623 Gérard Douffet devient le peintre du prince-évêque Ferdinand de Bavière.
1623 (1er décembre) Fondation du béguinage d'Heure (coin de la rue de la Casquette et Saint-Adalbert).
1625 (23 avril) Mort de Maurice d'Orange. Son frère Frédéric-Henri (1625-1647), Stathouder de Hollande.
1626 Ferdinand de Bavière fait à nouveau publier le règlement de 1613.
1626 (25 juillet) Louis de Massillon et Nicolas de Plainevaux, élus selon le règlement de 1603.
1626 (22 août) Diplôme de l'empereur Ferdinand II confirmant et amplifiant le privilège de Charles-Quint, du 20 octobre 1530, faisant défense d'appeler des sentences et décrets portés en matière criminelle par les échevins de Liège, au conseil ordinaire et aux tribunaux d'empire.
1627 Les Bénédictines de la Paix-Notre-Dame, venant de Namur, s'établissent à Avroy. Elles ouvrent une école et un atelier d'enluminure.
1627 (8 février) L'empereur Ferdinand II confirme le mandement de 1613 de son prédécesseur Mathias.
1627 (25 juillet) Jean de Merlemont et Etienne de Raussin, bourgmestres.
1627 Del_Cour_Jeanp.JPG (6266 octets) Naissance du sculpteur Jean Del Cour (1627/1631-1707). S'installe à Liège en 1657.  Parmi ses nombreuses œuvres, la statue de Saint-Jean-Baptiste, rue Hors-Château (1667/1668), la Fontaine de la Vierge, En Vinâve d'Ile (1696), la Fontaine des Trois Grâces, place du Marché (1697/1698)
Voir certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1627 (7 septembre) Arrivée des Célestines (les Annonciades Célestes) à Liège, venant de Nancy.
1628 (1 février) L'empereur Ferdinand II confirme à nouveau le mandement de 1613.
1628 (28 juin) Ordonnance prescrivant l'observation de certains points et articles, au nombre de cinquante-huit,  publiés conformément aux sentences impériales.
Cette ordonnance souleva d'énergiques réclamations de la part du conseil de la cité, qui la dénonça au chapitre cathédral comme un attentat aux libertés publiques, et qui la déféra aux tribunaux de l'empire.
1628 (25 juillet) Mathias d'Ans et François de Liverlo, bourgmestres, élus pour la première fois selon le règlement de 1613.
1628 La chambre impériale de Spire rend une décision favorable au prince-évêque.
1629 Élection cassée de Érasme de Chockier et de Michel de Sélys, élus selon le règlement de 1613.
Guillaume de Beeckman  et Mathieu de la Haye, dit du Sani d'or, (parti populaire), élus selon le règlement de 1603, bourgmestres.
env. 1630 Naissance du compositeur Lambert Chaumont (env. 1630-1712).
1630 Naissance du sculpteur Arnold Hontoire (1630-1709).
Voir certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1630-1635 Intervention suédoise dans la guerre de Trente Ans.
1630 (février) Pierre de Cadenet, envoyé de Richelieu à Liège, avec pour mission la défense de la neutralité de la principauté.
1630 (25 juillet) Guillaume de Beeckman (chef du parti populaire) et Sébastien La Ruelle (sympathisant de la France), élus bourgmestres, d'après les dispositions du règlement électoral de 1603.
1630 Ferdinand de Bavière, de retour dans la principauté, convoque les États à Huy et annonce que les élections seront cassées par l'empereur.
1631 (29 janvier) Mort du bourgmestre Guillaume de Beeckman. Pour certains, il aurait été empoisonné.
1631 (14 février) Ferdinand de Bavière à Huy. Il  refuse de venir à Liège tant que l'élection de 1630 n'aura pas été annulée.
1631 (2 mars) La Ruelle plébiscité. Henri de Rivière, comte de Heers; bourgmestre.
1631 Troubles dans la Cité. Intervention du chapitre et des États; qui parviennent à restaurer l'ordre.
1631 (28 mars) Pardon de La Ruelle au prince-évêque, qui lui accorde sa grâce.
1631 (1 avril) Rentrée de Ferdinand de Bavière à Liège. Il reçoit la soumission de La Ruelle et accorde une amnistie à tous ses partisans.
1631 (20 juin) D'un commun accord, le règlement de 1603 est amendé (22 ans pour pouvoir prendre part au vote..etc) et remis en vigueur.
1631 (7 juillet) Mandement pour le maintien de la neutralité.
1631 (25 juillet) Edmond de Schwartzemberg et Gérard Charles, dit Caroli, bourgmestres.
1632 Le cardinal-infant Ferdinand d'Autriche, fils de Philippe II d'Espagne, gouverneur des Pays-Bas.
1632 (21 juillet) Présence à Liège du comte René de Renesse, seigneur de Warfusée, ancien chef des finances du roi d'Espagne aux Pays-Bas, condamné à mort par contumace (effigie brûlée), par le Grand Conseil de Malines, pour avoir dilapidé les deniers de Philippe IV d'Espagne.
1632 (25 juillet) Raes d'Ans et Pierre de Bex, (parti populaire), bourgmestres.
1632 (22 août) Prise de Maastricht par les Hollandais de Frédéric-Henri, qui y proclament la liberté de conscience.
1632 Succès hollandais dans la vallée de la Meuse.
Accroissement des protestants à Liège.

LES CHIROUX ET LES GRIGNOUX

A partir de 1633, les partisans du pouvoir princier, habillés de noir et de blanc telles des hirondelles, les Chiroux, s'opposeront aux grincheux ou Grignoux du parti populaire.
1633 (2 mars) Édit de Ferdinand de Bavière par lequel la peine capitale sera prononcée contre quiconque paraîtra armé en public.
1633 (18 avril) Édit du prince condamnant au bannissement toute personne qui ne professerait pas la foi catholique.
1633 (3 mai) Mandement général pour le maintien de la foi catholique.
1633 (25 juillet) Jean de Méan et Jean de Liverlo, bourgmestres.
1633 (1 décembre) Mort d'Isabelle d'Autriche. Les Pays-Bas à Philippe IV d'Espagne. Le marquis d'Aytona, gouverneur des Pays-Bas a.i.
1634 (25 juillet) Etienne de Raussin et Lambert de Fléron, bourgmestres.
1634 Les troupes espagnoles assiègent Maastricht au pouvoir des Provinces-Unies. Construction du fort de Navaigne, dépendance de Mouland, près de Visé.
1634 (14 novembre) Le Cardinal-Infant Ferdinand d'Autriche, frère de Philippe IV d'Espagne, gouverneur des Pays-Bas.
1635 Les troupes croates de Jean de Weert assiègent Brée, mais contraintes à lever le siège, elles ravagent toute la région.
1635 (8 février) Traité de Paris : La France et les Provinces-Unies s'entendent pour un partage des Pays-Bas.
1635 (10 février) Fondation de l'Académie Française.
1635 (19 mai) La France intervient dans la guerre de Trente Ans, en déclarant la guerre à l'Espagne. Elle s'allie aux Provinces-Unies.
1635 (25 juillet) Seconde élection de Sébastien La Ruelle : Sébastien La Ruelle et Michel de Selys, bourgmestres. L'accord ne régna pas toujours entre eux.
1635 (26 juillet) Les impôts, votés sous la magistrature précédente, pour payer le donatif au prince-évêque, sont abolis.
1636 L'empereur déclare la guerre à la France.
1636 Début des publications des almanachs de Mathieu Laensbergh.
1636 Ferdinand ayant convoqué les États du pays, non à Liège, comme l'usage le voulait, mais à Huy, des troubles éclatent dans la Cité.
1636 Ferdinand de Bavière demande l'intervention des troupes croates de Jean de Weert, au service de l'empereur.
1636 (27 mars) Manifeste de Ferdinand de Bavière.
1636 (9 avril) Journée d'émeutes dans la Cité. Tentative de coup de force des Chiroux contre les magistrats de la Cité. Ils sont repoussés par les Grignoux.
1636 Intervention du chapitre auprès du pape Urbain VIII (1623-1644), qui aurait engagé le prélat "à cesser de tourmenter son bon peuple".
1636 Négociations à Huy et au Val Saint-Lambert entre les États et le prince-évêque, représenté par l'évêque d'Osnabrück.
1636 L'évêque fait appel au cardinal-infant Ferdinand, gouverneur des Pays-Bas et aux troupes de Piccolomini.
1636 (18 mai) Lettre de La Ruelle, à Richelieu, qui demande la protection de la France.
1636 (25 juillet) Gérard de Haxhe et Crespin de Massillon, (Grignoux modérés), bourgmestres.
1636 (3 novembre) Tentative d'assassinat de La Ruelle. Sa femme grièvement blessée.
1637 Brée prise par les Français, puis reprise par les Espagnols.
1637 Bilsen assiégée par les Croates de Jean de Weert.
1637 (15 février) Mort de l'empereur Ferdinand II.
1637 (25 février) Nouvelle lettre de La Ruelle aux autorités françaises qui expose comment il est parvenu à faire rendre la justice contre les séditieux du 9 avril 1936, par les échevins favorables aux Chiroux, et qui réclame l'intervention française.
1637 (16 avril)

La Ruelle_Douffetp.JPG (4699 octets)

Assassinat de La Ruelle, au cours d'un banquet, organisé par René de Renesse, comte de Warfusée ( 7 coups de dague par des soldats espagnols au domicile du comte de Warfusée, 39, 41, 43, Place Xavier Neujean). Le comte de Warfusée est lynché par le peuple.
Complot pour déjouer un complot destiné à livrer le pays à la France ?
Commanditaires : l'empereur ?, l'électeur de Cologne (Ferdinand de Bavière) ?, les deux ? l'Espagne ?...
1637 (11 mai) Lettre du prince-évêque à son grand mayeur et à ses échevins liégeois leur ordonnant d'entreprendre une enquête sur les "massacres" du 16 avril.
1637 Pierre de Bex et Barthélemy Rolan[d]s, dit Barthel (Grignoux), bourgmestres.
1637 (27 novembre) Ferdinand III (1637-1657), fils de Ferdinand II, empereur.
1638

 

Carlier_autoportraitp.JPG (3932 octets)

Naissance du peintre d'histoire et portraitiste Jean-Guillaume Carlier (1638-1675), qui deviendra l'élève de Bertholet Flémal(le).
Voir sa biographie à Balat, ses œuvres conservées à l'Université de Liège à l'adresse : http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/carlier/carlier_notice.html
et le site : http://balat.kikirpa.be/web/
1640 Publication de l'"Augustinus", ouvrage posthume de Jansénius.
1640 Lairessep.JPG (5022 octets)

Naissance du peintre Gérard de Lairesse (1640-1711).
Voir également sa biographie à Balat,  les sites : http://artcyclopedia.com/artists/lairesse_gerard_de.html,
http://balat.kikirpa.be/web/
et les œuvres de Gérard de Lairesse conservées à l'Université de Liège à http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/lairesse/lairesse_notice.html

1640 (26 avril) Paix de Tongres ou paix fourrée : fin de la guerre civile. Nouvelle proclamation de la neutralité de la principauté, qui sera "inviolablement" observée. Les Liégeois exempts de toute contribution aux princes allemands. Le règlement de 1603, amendé en 1631, reste en vigueur. La religion catholique est désormais seule tolérée dans la principauté.
1640 Pierre de Bex, qui a négocié la paix de Tongres, doit se réfugier à Maastricht jusqu'en 1646.
1641-1644 François de Melo de Bragance, gouverneur des Pays-Bas.
1641 (13 juillet) Cri du peron faisant défense de porter des insignes ou distinctions de couleur au chapeau ou sur toute autre partie de l'accoutrement pour se reconnaître et indiquer par là qu'on est de tel ou tel parti.
1641 (25 juillet) Élections favorables aux Chiroux. François de Liverlo et Charles de Méan (1604-1674), bourgmestres.
1641 (18 septembre) Mandement faisant défense de se servir désormais des termes de chiroux et de grignoux et de chanter des chansons séditieuses.
1642 Verviers s'entoure de remparts.
1642 (10 février) Maximilien-Henri de Bavière devient coadjuteur de son oncle pour l'archevêché de Cologne.
1642 (25 juillet) Gérard Charles, dit Caroli et Philippe de Wansoulle, (Chiroux), bourgmestres.
1642 (4 décembre) Mort de Richelieu.
1643 Mort de Louis XIII. Avènement de Louis XIV (5 ans). Régence d'Anne d'Autriche, sa mère. Mazarin succède à Richelieu.
1643 Antoine De Lumbres remplace l'abbé Mouzon à Liège et poursuit sa politique.
1643 (janvier) Écroulement du second Pont-des-Arches.
1643 (25 juillet) Nicolas de Plainevaux et Henri de Curtius, (Chiroux), bourgmestres.
1643 (28 juillet) Naissance du peintre héraldiste et graveur Louis Abry (1643-1720), futur graveur des princes-évêques.
Voir sa biographie à Balat.
1643 (12 août) Cri du peron touchant la libre administration de la justice dans la cité, les attroupements, le port des armes déloyales, les mendiants et les vagabonds, les admissions à la bourgeoisie, les suspects d'hérésie et les divisions des partis.
1644-1647 Emmanuel de Castel-Rodrigo, gouverneur des Pays-Bas.
1644 (25 juillet) Jean Goesvin et Gérard de Hadin, (Chiroux), bourgmestres.
1645-1648 Des pamphlets foisonnent dans la Cité.
1645-1690 Construction de l'abbaye et de l'église des Bénédictines à Avroy.
1645 (26 février) Naissance de Renkin ou Rennequin Sualem (1645-1708) qui construira la machine de Marly, destinée à alimenter les jeux d'eau des jardins de Versailles (1681-1688).
1645 (25 juillet) Conrard van der Heyden a Blisia et Charles d''Ans, (Chiroux), bourgmestres.
1646 Châtelet brûlée par les Français.
1646-1649

LES DERNIERS GRIGNOUX

1646 (24 juillet) Suite à la rumeur que les magistrats sortants (Chiroux) ont introduit des troupes espagnoles dans l'hôtel de ville pour s'assurer les élections du lendemain, terrible affrontement Chiroux-Grignoux, qui fait de nombreux morts.
1646 (25 juillet) François de Liverlo et Charles de Méan (Chiroux), bourgmestres, à la suite d'élections contestées.
1646 (26 juillet) Affrontements Chiroux-Grignoux aboutissant à l'abdication de Charles de Méan au profit de l'ex-colonel Renard Jaymaert (Grignoux).
1647 Mort de Frédéric-Henri. Son fils Guillaume II (1647-1650)i, stathouder de Hollande.
1647-1656 L'Archiduc Léopold-Guillaume d'Autriche, frère de l'empereur Ferdinand III, gouverneur des Pays-Bas.
1647 Prise de Fosses par le duc de Lorraine.
1647 Le peintre Bertholet Flemal(le) devient le chef de file d'une école liégeoise aux tendances classisantes.
1647 (3 juillet) Ordonnance cassant et mettant à néant les usurpations faites par les maîtres et jurés de la cité sur l'autorité principale de l'évêque, du fait de l'administration de la justice.
1647 (25 juillet) Retour des Grignoux au pouvoir : Pierre de Bex et Barthélemy Rolan[d]s, dit Barthel (Grignoux), bourgmestres.
1648 (10 juillet) Fernand de Bavière, accompagné de troupes allemandes, à Visé.
1648 (25 juillet) Pierre Wilmart (Grignoux) et Wathieu Hennet (Grignoux), puis Philippe de Wansoulle, (favorable au prince-évêque), bourgmestres.
1648 (10 août) Les Grignoux ne permettent pas la rentrée à Liège du prince-évêque. Celui-ci transporte le siège du gouvernement à Huy et confie à son neveu Maximilien-Henri de Bavière le soin de rétablir son autorité dans la Cité.
13 chanoines, dont le grand doyen Gilles de Bocholt (mort le 07 mai 1649), restent cependant à Liège.
1648 (5 octobre) Mandement du prince-évêque qui transfère à Huy les corps de justice civils et ecclésiastiques.
1648 (17 octobre) Début de la reconstruction du Pont-des-Arches (1648-1657).
1648 (24 octobre) Traité de Westphalie : fin des luttes entre les Provinces-Unies et l'Espagne et entre la France et l'Empire.
L'empire se compose de 343 États souverains.
Un huitième électorat est créé en faveur de la Bavière.
L'indépendance des Provinces-Unies est reconnue. Celles-ci, la Suisse et les Trois Evêchés (Metz, Toul et Verdun) ne font plus partie de l'Empire germanique.
Fin de l'intervention étrangère dans la principauté.
1648 (10 novembre) Ordonnance déclarant nuls et sans valeur tous plaidoyers, décrets et sentences rendus et à rendre, et les exécutions faites par les juges qui ont continué de résider à Liège nonobstant le mandement du 5 octobre 1648.
1649 (6 avril) Ordonnance touchant certains points d'administration de la ville de Hougarde.
1649 (10 avril) Mandement touchant les usurpations des maîtres et jurés de la cité sur l'autorité principale de l'évêque, les déclarant de nouveau nuls et sans valeur.
1649 (27 mai) Mandement faisant défense de déférer aux recez du magistrat de la cité empiétant sur les régaux du prince-évêque.
1649 (31 mai) Maximilien-Henri de Bavière, neveu de Ferdinand, élu grand doyen.
1649 (28 juin) Déclaration d'amnistie pour les bourgeois de Liège et autres personnes compromises dans la révolution, qui aideront Son Altesse à s'emparer des cinq principaux auteurs de la révolte, ainsi que de leurs complices et adhérents.
1649 (12 juillet) Mandement faisant défense d'introduire des vivres dans la cité.
1649 (25 juillet) Gérard del Bouille (favorable au prince-évêque) et Jacques Hennet (dernier grignoux), puis Philippe de Wansoulle (favorable au prince-évêque),  bourgmestres.
1649 (10 août) Intervention militaire du prince Maximilien-Henri contre la Cité.
1649 (11 août) Mort du bourgmestre Jacques Hennet et de nombreux Grignoux, dans un affrontement avec l'armée Bavaroise, à Jupille.
1649 (12 août) Bombardement de Liège par le général bavarois Otto-Christof von Sparr.
1649 (29 août) Paix de Saint-Gilles : capitulation liégeoise.
1649 (31 août) Maximilien-Henri de Bavière et son conseil  privé pénètrent à Liège.
1649 (16 septembre) Exécution du bourgmestre Wathieu Hennet, de Léonardi et Barbière.
1649 (16 septembre) Rentrée à Liège du prince-évêque Ferdinand de Bavière.
1649 (23 septembre) Règlement de 1649 qui prive les liégeois de la plupart de leurs droits politiques et qui réforme le système électoral.
Les métiers n'ont plus d'attributions politiques. Leurs biens sont confisqués au profit de la Cité. L'élection de leurs gouverneurs appartient au conseil communal. Le nombre des jurés est réduit de 64 à 30. Les candidats sont désignés moitié par le prince, moitié par 22 commissaires dans deux listes de 22 personnes. Un bourgmestre et 15 jurés doivent toujours être désignés parmi les candidats de l'évêque.
Abolit le tribunal des maîtres et jurés.
1649 (25 septembre) Exécution, sur la place du marché, du bourgmestre Barthélemy Rolan[d]s, beau-fils de Pierre de Bex.
1649 Au mépris de la neutralité du pays, les troupes du duc Charles de Lorraine (allié de l'Espagne), commandées par le comte de Salm et le baron de Clinchamp, établissent leurs quartiers d'hiver sur le territoire de la principauté, après avoir ravagé la Hesbaye et l'Entre-Sambre-et-Meuse. Le paiement d'une contribution de guerre est nécessaire pour s'en débarrasser.
1649 L'armée suédoise campe non loin de la Meuse et réclame l'indemnité de guerre qu'incombait à la principauté comme membre d'un cercle d'Empire.
1649 (5 octobre) Mandement amnistiant ceux qui s'étaient mis en rébellion contre Son Altesse, à l'exception des meurtriers et des assassins, défendant en outre d'user désormais des qualifications de chiroux et de grignoux.
1649 (19 octobre) Maximilien-Henri de Bavière coadjuteur de son oncle.
1649 (7 novembre) Naissance, à Namur, du peinte Nicolas La Fabrique (1649-1733).
1649 (14 novembre) Ordonnance délimitant les attributions du tribunal des vingt-deux.
vers 1650 Voir le panorama de la ville de Liège, par Matthaus Merian, à l'adresse :
http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/images/i_07/b07452x.jpg
1650 Maximilien-Henri de Bavière réédifie la citadelle de Sainte-Walburge, "pour tenir en respect les ennemis du dedans et du dehors".
1650 Mort de Guillaume II. Prépondérance de la Hollande dans les Provinces-Unies..
1650 (5 juillet) Déclaration servant d'interprétation et d'addition au mandement du 23 septembre 1649 pour la réforme de l'élection magistrale.
1650 (25 juillet) Pierre Rossius de Liboy et Bertholet de la Haxhe, bourgmestres.
1650 (13 septembre) Mort de Ferdinand de Bavière en son château d'Arnsberg, en Westphalie. Il fut inhumé dans la chapelle des Trois Rois, à Cologne.
 

11/1b

fleche.GIF (1029 octets)

Les blasons du Saint-Empire, de Bavière, de Liège et des princes-évêques proviennent de www.heraldique-europeenne.org qui nous a autorisé à les publier sur notre site, ce que nous l'en remercions.

Sommaire

Début de page

Sources

Page précédente

Page suivante

 

23/01/2013