12/1


 

 


Empire_bicephale_or.gif (12330 octets)
 


 

Principaute.GIF (2377 octets)
Principauté


 

Liege_Cite.GIF (2200 octets)
Liège

France.jpg (1466 octets)
France


Vers la révolution


 

 

 

Pendant plus d'un siècle, la principauté a été gouvernée par des princes-évêques de la maison de Bavière dont la plupart était en même temps archevêque électeur de Cologne.

Le premier, Ernest (1581-1612), pro-espagnol, est cependant parvenu à maintenir le principe de la neutralité du pays. Il a assuré le développement des exploitations houillères et l'installation des usines métallurgiques de sorte que la principauté a connu une grande prospérité économique. Il a encouragé les sciences et les arts.

En confiant aux seuls métiers le droit de vote, il a réformé le système électoral de 1424 et a rétabli le suffrage universel (1603).

Le second, Ferdinand (1612-1650), archevêque de Cologne et prince électeur d'empire, n'a séjourné dans la principauté que 6 mois et 18 jours au cours des 23 premières années de son épiscopat. A peine élu, il a fait abolir les dispositions de son oncle, Ernest, relatives aux élections, ce qui a entraîné la formation de deux partis qui se sont opposés farouchement jusqu'en 1684 : les conservateurs (bourgeoisie), favorables au prince et à l'Espagne, et le parti démocratique ou populaire (artisans, petit peuple), en lutte pour la restauration du système électoral antérieur et partisan de la France. Ils ont été appelés respectivement Chiroux et Grignoux, entre 1633 et 1649.

Après avoir reconquis la ville et éliminé les chefs du parti populaire, Ferdinand de Bavière a immédiatement réformé le système électoral en enlevant aux métiers toute attribution politique (1649).

Les belligérants de la guerre de Trente Ans ont tenté d'imposer leur influence ou tout au moins de maintenir la neutralité liégeoise.

Sous le troisième, Maximilien (1650-1688), neveu du précédent, tantôt favorable à la France de Louis XIV, tantôt favorable à l'Empereur, le territoire de la principauté a été occupé pendant sept ans par les armées étrangères en guerre.

Profitant de l'absence du prince-évêque, les métiers se sont reconstitués en collèges électoraux (1676). Les modérés et les radicaux se sont à nouveau opposés et Maximilien a du s'emparer de la ville par la force.

Son règlement de 1684 a ruiné définitivement l'organisation démocratique de la Cité.

Son successeur, Jean-Louis d'Elderen (1688-1694), a du, comme prince d'Empire, adhérer à la Ligue d'Augsbourg, en guerre contre la France de Louis XIV, ce qui a entraîné une nouvelle dévastation du territoire et le bombardement de Liège, pendant cinq jours, par les Français.

Joseph-Clément de Bavière (1694-1723), son successeur, s'est allié avec la France pendant la guerre de succession d'Espagne et à l'approche des troupes coalisées du duc de Marlborough (1702), il a été contraint de se réfugier en France. Il n'a été remis en possession de la principauté que 12 ans plus tard. Un gouverneur entouré d'un Conseil impérial a administré le pays pendant son absence.

En 1697, la principauté a définitivement perdu Bouillon, occupée depuis 1676 par les Français.
Les guerres de Louis XIV ont ravagé le plat pays qui a été continuellement fourragé, pillé et rançonné par les armées étrangères qui traversaient le pays, qui s'y combattaient ou qui y établissaient leurs quartiers d'hivers.

 

 

1724-1743 (5 décembre)

Georges-Louis de Berghes
Né le 5 septembre 1662. Fils d'Eugène de Glymes, dit de Berghes. Ancien colonel de cavalerie au service des Pays-Bas espagnols.. Chanoine de Saint-Lambert, le 17 décembre 1695. Élu évêque de Liège, le 7 février 1724.
Eut pour compétiteur l'archevêque de Cologne Clément-Auguste de Bavière, neveu du prélat précédent, le cardinal prince de Saxe et le prince de la Tour d'Auvergne, archevêque de Vienne en Dauphiné.
Le chapitre n'aurait plus voulu de prélat absent continuellement et aurait porté ses suffrages sur un candidat du pays, disposé à fixer sa résidence  dans le pays.
Défend avec ténacité les droits territoriaux du pays de Liège contre des empiétements des Pays-Bas Autrichiens.

Georges-Louis_de_Berghesp.JPG (4003 octets)
1724 Naissance de l'architecte Barthélemy Digneffe (1724-1784).
1725-1740 L'Archiduchesse Marie-Élisabeth, gouverneur des Pays-Bas.
1725 Établissement de la première loge maçonnique à Paris.
1725 Voir le panorama de la ville de Liège, par Gabriel Bodenehr, à l'adresse :
http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/images/i_31/b31153x.jpg et ses détails à l'adresse :
http://www.witter.ulg.ac.be/fr/dossiers/liege/1725.html#menu
1725 Le prince-évêque fait rebâtir, à ses frais, le château de Seraing qui tombait en ruines.
1727 Érige un hôpital général pour y enfermer les mendiants.

1728                                

Fassinp.JPG (4168 octets) Naissance du peintre de paysages et d'animaux Nicolas Henri Joseph de Fassin (1728-1811), qui s'établit à Liège en 1770 et du juriste François Dominique de Sohet (1728-1811), qui participera à la rédaction du code Napoléon (code civil).
Voir la biographie de de Fassin à Balat et certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1729 (28 août) Naissance de l'architecte Jacques Barthélemy Renoz (1729-1786), qui réédifiera entre autres Saint-Jean (1754-1757), Saint-André (1772), l'hôtel de ville de Verviers (1775), construira le Waux-hall de Spa et dressera les plans de la Société Littéraire.
1730 Naissance du graveur et médailleur Benjamin Duvivier (1730-1819), qui deviendra graveur des monnaies de France en 1774.
1731 (12 avril)

Naissance du peintre et graveur Jean-Joseph Hanson (1731-vers 1796)
Voir sa biographie à Balat et ses œuvres conservées à l'Université de Liège à l'adresse :
http://www.wittert.ulg.ac.be/flori/opera/hanson/hanson_notice.html
Voir aussi certaines de ses œuvres à l'adresse :
http://balat.kikirpa.be/web/

1732 Le roi de Prusse aurait hérité du roi Guillaume III d'Angleterre des droits seigneuriaux sur la baronnie de Herstal.
1733-1738 Guerre de Succession de Pologne. Neutralité liégeoise garantie par les belligérants moyennement rétribution.
1734 Voltaire : Lettres philosophiques.
1734 (23 mars) Incendie de l'aile méridionale du palais.
1735 Defrance_1785p.JPG (4630 octets) Naissance du peintre de scènes de la vie quotidienne et portraitiste Léonard Defrance (1735-1805).
Voir sa biographie à Balat et certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/ et à Artcyclopedia
 
1737

Naissance du graveur et peintre Joseph Dreppe (1737-1810)
Voir sa biographie à Balat et ses œuvres conservées à l'Université de Liège à l'adresse :
http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/dreppe/dreppe_notice.html

Voir aussi certaines de ses œuvres à l'adresse :
http://balat.kikirpa.be/web/

1737 Gravure de la ville de Liège en 1737 par Remacle Le Loup de Spa (1708-1746 ou 1770).
137 gravures de sa main illustrent "Les délices du pais de Liège" de Saumery.
1738 Palais des Trois États bâti à la place de l'aile ouest du palais sur les plans de l'architecte Jean Anneessens (remplacé en 1849 par le palais  provincial néo-gothique de Charles Delsaux).
1738-1744 Pierre-Lambert de Saumery (1690-1767) : Les délices du pais de Liège (5 vol.), publiés par L. Kints, imprimeur du prince-évêque.
Le téléchargement d'un extrait au format PDF peut être réalisé sur le site :  http://www.chokier.com/
1739-1740 Grande disette. Georges-Louis de Berghes fait marcher la troupe contre les émeutiers et fait pendre cinq pillards.
1740 (31 mai) Mort de Frédéric-Guillaume Ier, Frédéric II, roi de Prusse (1740-1786).
1740 (août) Frédéric II de Prusse réclame la baronnie de Herstal. Nombreux manifestes de part et d'autre.
1740 (14 septembre) Les Prussiens occupent Maeseyck.
1740 (19 octobre) Mort de l'empereur Charles VI. Sa fille, Marie-Thérèse (1740-1780), recueille sa succession (1740-1780).
1740-1748

GUERRE DE SUCCESSION D'AUTRICHE

1740 (20 octobre) Le prince-évêque rachète les prétentions du roi de Prusse Frédéric II sur la baronnie de Herstal.
1740 (24 octobre) Retrait des troupes prussiennes de Maeseyck.
1741 (11 février) Gretry_Salmep.JPG (4809 octets) Naissance du compositeur liégeois André-Ernest-Modeste Grétry (1741-1813).
1741 (5 mai)

Naissance du peintre et graveur Louis-Bernard Coclers (1741-1817), fils du peintre Jean-Baptiste-Pierre Coclers (1696-1772)
Voir sa biographie à Balat et ses œuvres conservées à l'Université de Liège à l'adresse : http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/coclers/coclerslb_notice.html

1742 (24 janvier) Charles-Albert de Bavière élu empereur (Charles VII).
1743 (1742 28 juillet) Georges-Louis de Berghes, par testament, laisse toute sa fortune aux pauvres de la Cité.
1744-1780 Le Prince Charles de Lorraine, gouverneur des Pays-Bas.
1743 (5 décembre) Mort de Georges-Louis de Berghes. Il fut enterré dans la cathédrale Saint-Lambert.
1744-1763 (27 janvier) Jean-Théodore de Bavière
Né le 3 septembre 1703. Fils de Maximilien-Emmanuel, Électeur de Bavière, et de Thérèse Cunégonde, Charlotte Sobieski, fille de Jean III (1674-1696), roi de Pologne. Frère de l'empereur Charles de Bavière (1711-1740). Fit ses études à l'université d'Ingolstadt du 12 septembre 1719 au 17 mars 1721, puis à l'université de Sienne. Évêque de Ratisbonne le 29 juillet 1719, suite à la renonciation de son frère Clément-Auguste, archevêque de Cologne. Évêque de Freysingen en 1730. Chanoine de Saint-Lambert en 1738. Élu à l'unanimité évêque de Liège, le 23 janvier 1744. Inauguré le 10 mars, après la signature d'une capitulation. Nommé cardinal par le pape Benoît XIV (1740-1758),  le 17 janvier 1746.

Jean_Theodore_de_Bavierep.JPG (5275 octets)
vers 1745 L'imprimeur-libraire François Desoer s'installe à Liège.
1745 (11 mai) Bataille de Fontenoy : la France maître des Pays-Bas.
1745 Mort de l'empereur Charles VII. Élection de François III de Lorraine (François Ier) (1745-1765), époux de Marie-Thérèse d'Autriche.
1745 Naissance du peintre d'histoire et portraitiste Pierre-Michel de Lovinfosse (1745-1821).
Voir également sa biographie à Balat et certaines de ses œuvres à l'adresse http://balat.kikirpa.be/web/
1746 (21 février) Prise de Bruxelles par les Français.
1746 (juin) Prise de Maastricht par les Français.
1746 (11 octobre) Bataille de Rocour : victoire française du maréchal de Saxe sur le prince Charles de Lorraine, commandant des troupes alliées. Les Autrichiens évacuent les Pays-Bas.
1747 Naissance du graveur Henri-Joseph Godin (1747-1834)
Voir sa biographie et ses œuvres conservées à l'Université de Liège à l'adresse :
http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/godin/godin_notice.html
1747 (10 mai) Guillaume IV d'Orange, Stathouder de Hollande (1747-1751).
1747 (2 juillet) Bataille de Lawfeld (Vlijtingen) : victoire française du maréchal de Saxe sur les alliés du duc de Cumberland.
1748 (nuit du 16 au 17 janvier) Waremme dévastée par un incendie. Un quart de la localité détruite dont l'hôtel de ville.
1748 Montesquieu publie l'Esprit des Lois.
1748 (18 octobre) Paix d'Aix-la-Chapelle : restitution des Pays-Bas à l'Autriche et de Maastricht aux Provinces-Unies.
1750 (20) janvier Naissance de Gilles-Joseph-Evrard Ramoux (1750-1826), auteur des paroles du Valeureux Liégeois (1790).
1751 Parution du premier volume de l'Encyclopédie (1751-1777), éditée par D'Alembert et Diderot.
1752 Naissance du journaliste Henri Joseph Delloye (1752-1810), connu sous le nom de troubadour liégeois.
1754 Jean-Jacques Rousseau : "Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes".
1754 Affaire des monnaies.
1755 (1752) Naissance du compositeur liégeois Antoine Gresnick (1755-1799).

LA DIFFUSION ET L'INFLUENCE DES IDÉES NOUVELLES

1756 (1 janvier) Publication à Liège du Journal encyclopédique du français Pierre Rousseau, qui rend compte de toutes les publications qui voient le jour.
(1754) 1757 Reconstruction de Saint-Jean par l'architecte tessinois Gaetano Matteo Pisoni.
1757 (janvier) Li Voyèdje di Tchaufontainne du chanoine Simon de Harlez, Pierre-Robert de Cartier,  Pierre-Grégoire de Vivario et Jacques-Joseph Fabry.
1757 (avril) Li Lîgeois ègagî de Jacques-Joseph Fabry.
1757 (8 décembre) Li Fiesse di Houte-si-Plou de Pierre-Grégoire de Vivario.
1758 (février) Les Hypocondes du chanoine Simon de Harlez.
1759 (10 juillet) Naissance du peintre de fleurs Pierre-Joseph Redouté (1759-1840). Il a exécuté plus de 6000 aquarelles pour le musée d'histoire naturelle de Paris.
Voir sa biographie à Balat et ses œuvres conservées à l'Université de Liège à l'adresse :
http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/redoute/redoute_notice.html
Voir également certaines de ses œuvres sur le site : http://balat.kikirpa.be/web/ et sur Artcyclopedia
1759 (27 août) Jean-Théodore de Bavière interdit le Journal encyclopédique de Pierre Rousseau.
1760 Interdit les associations de Maçons.
1760 Naissance du musicien Henri-Philippe Gerard (1760-1848).
1761 Jean-Jacques Rousseau : "La Nouvelle Héloïse".
1762 Jean-Jacques Rousseau : "l'Emile", "Le Contrat social".
1763 (27 janvier) Mort à Liège de Jean-Théodore de Bavière. Il fut inhumé dans la cathédrale Saint-Lambert.
1763-1771 (22 octobre) Charles-Nicolas d'Oultremont
Né le 26 juin 1716, au château de Warfusée. Fils de Jean-François-Paul-Émile, comte d'Oultremont et de Marie-Isabelle de Bavière de Schagen, comtesse de Warfusée et de Druynen. Fit ses études à l'université de Reims et au collège Louis-le-Grand à Paris. Nommé chanoine de Saint-Lambert en 1733 ou 1737 par le pape Clément XII (1730-1740).
Élu, le 20 avril 1763, par 31 voix contre 19 au Prince Clément de Saxe, fils d'Auguste III (1735-1763), roi de Pologne, soutenu par l'Autriche et la France.
Validité de l'élection contestée, mais confirmée par le pape Clément XIII (1758-1769), le 30 mai. Inauguré le 10 juin, après la signature d'une capitulation.
Il laissa le gouvernement du pays à son frère, le comte Jean de Wégimont et à sa famille.

D_Oultremontp.JPG (1229 octets)
1763 (2 octobre) Mozart de passage à Liège.
1764 Voltaire : Dictionnaire philosophique.
1764 Jean-François Bassompierre (1709-1776) devient l'imprimeur officiel du prince-évêque Charles-Louis d'Oultremont. Selon Marmontel , il s'agit d' "une des plus belles imprimerie d'Europe".
A cette date Liège ne comptait pas moins de 14 imprimeurs et 10 libraires.
1764 Naissance du sculpteur Jean-Pierre Putman (1764-1793) et du peintre Jean-Joseph Eléonore Antoine Ansiaux (1764-1840).
Voir certaines des œuvres de Jean-Pierre Putman à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
Voir la biographie de Jean-Joseph Ansiaux à Balat et ses œuvres  conservées à l'Université de Liège à l'adresse : http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/ansiaux/ansiaux_notice.html
Voir également certaines de ses œuvres sur le site :
http://balat.kikirpa.be/web/
1765 (2 mai) Ordonnance établissant certaines règles pour l'admission à l'état noble, confirmée par l'empereur Joseph II le 6 mars 1766.
1768 Sclessin et Ougrée (principauté de Stavelot-Malmedy) deviennent liégeoises.
1765 (18 août) Mort de François Ier. Joseph II (1765-1790), fils aîné de François Ier et de Marie-Thérèse, empereur.
1770 Le peintre Nicolas Henri Joseph de Fassin s'établit à Liège.
1770 L'abbé Raynal publie l'Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes.
1771-1777 Le libraire Clément Plomteux édite l'Encyclopédie méthodique, édition liégeoise de l'Encyclopédie et les œuvres complètes de Voltaire.
1771 (22 octobre) Mort de Charles-Nicolas d'Oultremont, en son château de Warfusée, au retour d'une partie de chasse. Il fut inhumé, le 26 octobre, dans le chœur de la cathédrale.
1772-1784 (30 avril) François-Charles de Velbruck
Né le 11 juin 1719, près de Düsseldorf. Fils de Maximilien-Henri, comte de Velbruck, et de Marie-Anne de Wachtendonck de Germenseil. Fit des études universitaires en Allemagne. Remplaça son frère Adam, en 1735, à Saint-Lambert. Élu à l'unanimité, le 16 janvier 1772. Entrée solennelle le 24 mars 1772. Diacre, le 20 avril, prêtre, le 26, sacré évêque, le 3 mai, par le suffragant d'Arberg.

Velbruckp.JPG (5246 octets)
1772 (1er août) Naissance du graveur Léonard Jéhotte (1772-1851).
Voir ses œuvres  conservées à l'Université de Liège à l'adresse :
http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/flori/opera/jehotte/jehotte_l_notice.html
Voir également certaines de ses œuvres sur le site : http://balat.kikirpa.be/web/
1772 L'Esprit des Journaux.
A partir de 1773 Le journal historique et littéraire du jésuite P. de Feller, livre un combat acharné contre les idées philosophiques.
1773 (21 juillet) Bref Dominus ac Redemptor noster du pape Clément XIV (1769-1774), abolissant l'ordre fondé par Ignace de Loyola (Jésuites). Le collège des Jésuites Anglais prend le nom d'Académie Anglaise.
1774 (10 mai) Mort de Louis XV. Son petit-fils, Louis XVI (20 ans), roi de France.
1774 Fonde une académie de peinture, de sculpture et de gravure, dirigée par Fassin et Defrance.
1774 534 réverbères à l'huile éclairent les principales rues de la ville et remplacent les quelques lanternes à chandelle de 1710.
1775 Naissance du sculpteur Henri-Joseph Rutxhiel (1775-1837).
Voir certaines de ses œuvres à l'adresse : http://balat.kikirpa.be/web/
1775 Construction de l'hôtel de ville de Verviers.
1775 La Parfaite Intelligence, première loge de Francs-Maçons à Liège.
1775 (23 mars) Impose le dépôt légal des imprimés.
1776 (4 juillet) Déclaration d'indépendance américaine.
1777 Réunion de la Bavière et du Palatinat; le nombre des électeurs revient à huit.
1777 Incendie de l'hôtel de ville, sans conséquence pour le bâtiment.
1779 (5 avril) Fondation de la Société littéraire.
1779 (29 avril) Fonde la Société d'Emulation, qui a pour but de favoriser le développement des lettres, des sciences et des arts et qui devient la tribune de propagande des idées philosophiques.
On y trouve les ouvrages de Rousseau, Diderot, Voltaire..etc;
Il est cependant piquant de constater que parmi les trois sujets du premier concours figurait déjà : "Des meilleurs moyens de nettoyer la ville et d'y entretenir la propreté".
1780 (20 août) Marie-Thérèse nomme sa fille Marie-Christine et son gendre Albert de Saxe-Teschen gouverneurs généraux des Pays-Bas (1780-1792).
1780 (29 novembre) Mort de Marie-Thérèse. Son fils et corégent Joseph II, empereur, lui succède (1780-1790).
1781 Emmanuel Kant (1724-1804) : "Critique de la Raison pure".
1781 Ouvre une école gratuite de mathématiques, ayant pour directeur Thomassin.
1781 (15 juin) Velbruck invite l'évêque d'Osnabrück à une représentation des Fausses confidences de Marivaux.
1782 Vue et perspective de la Ville de Liège et de ses environs prise sur une hauteur entre St. Gilles et Avroy, par Godin d'après Antoine Le Loup, à l'adresse :
http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/images/i_01/b01809x.jpg
1782 (25 février) Pierre-Joseph Henkart publie La Liberté nationale.
1783 Le mouvement patriotique prend de l'ampleur dans les Provinces-Unies.
1783 Vue d'une partie de la ville de Liège prise sur le pont de Meuse, par Etienne Fayn, à : http://www.wittert.ulg.ac.be/fr/images/i_01/b01801x.jpg
1783 Ouvre une école sur l'art de l'accoucheur dont les cours sont donnés par le chirurgien Jean Motte dit Falize (1719-1791).
1783 Du vivant du prince-évêque, son nom est donné à une rue nouvellement créée entre Féronstrée et Hors-château, nom que cette artère porte toujours aujourd'hui.
1783 Michel-Nicolas Jolivet visite Liège.
1784 (30 avril) Mort de François-Charles de Velbruck, dans son château de Hex (Looz).
1784-1792 (3 juin) César-Constantin-François de Hoensbroeck
Né le 28 août 1724, au château d'Oest, à Buers. Fils d'Ulric Antoine, comte de Hoensbroeck, et d'Anne, comtesse de Nesselrode d'Ehreshoven. Fit ses études à l'université d'Heidelberg. Chanoine écolâtre de Notre-Dame, à Aix-la-Chapelle.
Chancelier du prince Charles d'Oultremont.
Élu par acclamation, le 21 juillet 1784. Fit son entrée solennelle, le 23 août 1784. Sacré évêque, le 19 décembre 1784. 

de_Hoensbroechp.JPG (6148 octets)

LES PREMISSES DE LA REVOLUTION

   
1785-1792 Le Journal général de l'Europe de Pierre Lebrun, où sont développées les théories de Jean-Jacques Rousseau.
1785 Sécularisation de l'abbaye de Saint-Jacques.
1785 (juillet) Noël Joseph Levoz érige une troisième salle de jeux de hasard à Spa, Le Club,  affirmant que le monopole des deux autres, la Redoute (1763) et le Waux-hall (1774), était illégal.
1785 La Chambre impériale de Wetzlar donne raison au prince-évêque.
1785 Suite à l'arrestation du tenancier de la salle de Levoz, le tribunal des XXII condamne l'officier du Prince-évêque.
1785 (septembre) Les États de Hollande suspendent le stathouder Guillaume V d'Orange.
1786 Léonard Defrance serait l'auteur du Cri général du peuple liégeois, qui met en cause le prince, son conseil, et plusieurs chanoines.
1786 (juillet) Après l'échec d'une tentative de transaction sur le partage des bénéfices des jeux, Noël Joseph Levoz loue sa maison à Redouté, qui ouvre sa salle de jeux.
1786 (août) Intervention de la force publique.
1786 Condamnation de l'officier de police, agent du prince, par le tribunal des XXII et les États réviseurs.
1786 Le prince-évêque interdit d'imprimer ou de vendre sans l'autorisation de son vicaire général.
1786 Mort de Frédéric II. Son neveu, Frédéric-Guillaume II (1786-1797), roi de Prusse.
1787  (mars) Le prince-évêque en appelle aux États, qui ne s'entendent pas sur le différend constitutionnel qu'à engendré la décision des XXII.
1787 (23 avril) Henri van der Noot présente aux États de Brabant un mémoire   sur les droits du peuple brabançon.
1787 (avril) Création de la Société patriotique.
1787 (13 avril) Mirabeau, dans l'hôtel de la Cour de Londres (actuellement en Hors-Château, 40)  lance sa harangue célèbre aux Liégeois : "Que pouvez-vous demander encore ?  Nous ne cherchons à faire une révolution que pour obtenir quelques-unes des garanties que vous possédez depuis des siècles".
1787 (14 mai) Édit de l'évêque qui confirme la défense de jouer dans d'autres salles que dans celles qui en ont reçu le monopole.
1787 La Chambre impériale de Wetzlar condamne Redouté.
1787 (29 juin) Descente de police dans la maison de jeux de Levoz où il y est découvert des armes.
Une douzaine de suspects se réfugient  à l'étranger (Ransonnet, Collette...)
1787 (13 septembre) Les troupes prussiennes du duc de Brunswick rétablissent dans ses fonctions le stathouder Guillaume V d'Orange.
1787 (27 septembre) Réunion de la Convention américaine et vote de la Constitution.
1787 (15 octobre) La Chambre impériale de Wetzlar retire au tribunal des XXII la compétence de toutes les affaires de Spa.
1787-1789 Bassengep.JPG (5039 octets) Jean Nicolas Bassenge (1758-1811) publie ses Lettres à l'abbé de P(aix), où il fait le procès de l'ancien régime et défend les droits historiques du peuple.
Voir aussi : http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=14138

 

1788 (5 janvier) L'Etat Tiers refuse de voter la taxe sur la bière.
1788 (février) La Prusse appuie l'opposition et envoie un émissaire à Liège.
1788 (1 avril) La Chambre impériale de Wetzlar permet à la douzaine d'expatriés de rentrer librement pour se défendre devant l'Echevinage.
Opposition de celui-ci.
1788 (13 août) Traités de Berlin et de La Haye (15 avril) entre la Prusse, l'Angleterre et les Provinces-Unies.
1788 (31 octobre) La Chambre impériale de Wetzlar ordonne aux échevins de Liège de suspendre leur procédure et, au nom de l'empereur, accorde un sauf-conduit aux exilés.
1788-1789 Grand hiver, qui amène l'explosion du prix du pain.
Disette dans la principauté.
1789 (8 janvier) Édit sur les grains, qui fait immédiatement l'objet d'une requête en annulation de l'Etat noble devant la Chambre impériale de Wetzlar.
1789 (janvier) Qu'est-ce-que le Tiers État ? par l'abbé français Emmanuel Joseph Sieyès.
1789 (1 février) L'Avant-Coureur de Bassenge, Reynier, Henkart, Fabry et Defrance.
1789 (30 avril) Washington, président des Etats-Unis.
1789 (5 mai) Ouverture à Versailles des États généraux.
1789 (17 juin) Le Tiers État français se proclame assemblée nationale constituante.
1789 (14 juillet) Prise de la Bastille, à Paris.
1789 (nuit du 4 août) Le clergé et la noblesse renoncent à leurs privilèges.
1789 (9 août) Manifestation patriotique à Verviers.
1789 (13  août) Le prince-évêque propose des réformes et la réunion des États.
1789 (15 août) La Haute-Cour de Franchimont  convoque un Congrès à Polleur pour le 26.
1789 (17 août) Mandement du Prince convoquant les Trois-Etats pour le 31 courant.
Jean Nicolas Bassenge publie sa Note aux citoyens.
 

Les blasons du Saint-Empire, de Liège et des princes-évêques proviennent de www.heraldique-europeenne.org qui nous a autorisé à les publier sur notre site, ce que nous l'en remercions.

Sommaire

Début de page

Sources

Page précédente

 

30/01/2014