Pour William Sullivan ("Le Secret des Incas"), les mythes servent pour les Incas à perpétuer la connaissance des étoiles, des événements célestes et de leurs corrélations terrestres. Ainsi l'histoire s'inscrit dans les cieux et celui qui sera prévoir des événements dans les étoiles pourra prévoir le futur sur terre.

Mythe de la création:

" Sur les rives du lac Titicaca, il y a très longtemps, surgit un homme barbu muni d'un bâton. Il gagna l'île du même nom sur le lac et commanda au Soleil d'apparaître, aux étoiles et à la Lune de surgir. Les astres lui obéirent et dans l'argile, il modela alors des hommes et des femmes. Ces couples furent créés afin d'être les ancêtres de chaque tribu des Andes. Le créateur offrit à chacun de ces couples, un langage, des graines, des coutumes et des traditions. Enfin, il leur insuffla la vie et leur dit d'aller sous la terre afin de réapparaître sur leur territoire respectif. Ainsi, ils jaillirent des grottes, des sources, ..."

Les lieux de résurgence des couples se nommèrent "pacarina" et chacune des tribus détermina son huaca (représentation de l'ancêtre de chaque tribu sous la forme d'un animal associé à une constellation,...). Ainsi l'huaca rappelait l'origine céleste de chaque tribu car chaque huaca était associé aux astres. L'ancêtre mort, revenait à son lieu d'origine dans les étoiles symbolisé par l'huaca. Ainsi le territoire de chaque tribu prenait la place sur terre comme une constellation occupe une part de la voûte céleste. Sur la voûte céleste, les étoiles malgré leurs situations différentes se déplacent harmonieusement (comme le travail communautaire dans les Andes). Sur terre, les peuples malgré leurs différences (langues, coutumes,...) sont tous issus du même créateur. L'astronomie est une cartographie des peuples des Andes.

 



Page précédente
Page suivante