Débarquement à Tumbez.

Les bateaux prirent la direction de Tumbez, située non loin. Des provisions furent chargés sur des bateaux indiens en balsa. Les premières qui atteignirent le rivage furent attaqués par des Indiens. Au bruit occasionné par cette attaque, Pizarro qui venait de débarquer sur la côté, se porta à leur secours avec quelques cavaliers. Les indiens s'enfuient. Pizarro s'étonne de l'attitude des indiens précédemment amis.

de Soto

Il arrive à Tumbez, elle est presque vide de tout habitant. Des édifices sont détruits et laissent penser qu'il y a eu des heurts.Le curaca de la ville les met au courant de la situation tendue dans l'empire. Mais de nombreuses inconnues subsistent. Pizarro se met en quête d'un endroit pour créer une place forte qui servirait de relais avec les autres colonies de l'empire.

Avec une partie de ses hommes, les plus valides, il part faire une reconnaissance du pays (1532).De Soto et quelques hommes partent explorer l'intérieur du pays. H. de Soto partit avec des chefs indiens pour y gagner l'amitié des représentants locaux du pouvoir. Les heurts sont peu nombreux et habilement, Pizarro accepte tout acte de soumission à son égard. De sorte qu'ils sont mieux accueillis par les indiens.










Page précédente
Sommaire
La conquête
Page suivante



[Le plan du site]