HERNANDO EN ESPAGNE

A présent, des Espagnols devenus riches demandaient au gouverneur Pizarro de pouvoir repartir pour Séville (Espagne). Francisco ne s'y opposa pas. La conquête attirait aujourd'hui bien d'autres personnes venus tenter l'aventure.

Hernando Pizarro arriva en Espagne le 9 janvier 1534. Toutes les richesses furent portées au Conseil des Indes qui s'occupait du commerce avec les territoires d'outre-mer.

Le 20 janvier, à Catalayud en Aragon, Hernando déposa au pied de l'empereur les fabuleux ornements rapportés de l'empire Inca. L'argent venait à point car les conquêtes en Afrique du Nord coûtait cher aux caisses de l'Etat. Satisfait, le roi Charles Quint nomma Hernando Chevaliers de Saint-Jacques.

Hernando plaida la cause d'Almagro comme il lui avait promis pour l'amadouer et surtout sous la pression de certains amis d'Almagro rentrés au pays.La requête d'Almagro est transmise au roi : être gouverneur de la province au sud de celle de Pizarro sur deux cents lieues. Charles Quint le lui accorde.

Charles Quint en profite pour promulguer d'autres décisions:

- Francisco Pizarro reçoit le droit de créer de nouvelles villes.
En outre, Pizarro pourra désigner son successeur.

- Il y a peu, de Luque est mort. On propose comme successeur au premier
diocèse du Pérou le Dominicain Vicente de Valverde.

- Des lois pour protéger les indiens.

- Pedro de Alvarado descendait du Guatemala vers le Pérou pour
en conquérir sa part. Alvarado fut sommé de quitter le pays,
dont il avait pris possession à titre privé.

- Almagro fut promu au rang de maréchal et d'adelantado.

Hernando quitta le port à la tête d'une nouvelle flotte.
Il rejoint Francico Pizarro à Pachacamac.


conquistador



UN INCA DE SUBSTITUTION

Avec la mort d'Atahuallpa, toute la structure de l'empire commença à s'effriter. Des indiens alors unis se souvinrent de leurs différences et des conflits éclatèrent. Si cela pouvait convenir aux Espagnols un moment, il fallait préserver l'autorité au sein de l'empire. Francisco Pizarro se trouvait devant la double tâche de créer les bases d'une nouvelle province politique en même temps que poursuivre la conquête. L'or de la rançon stoppa de croître dès la mort de l'Inca.

Pizarro envisagea de remplacer l'Inca disparu afin de calmer le jeu. Il pensa au jeune frère d'Huascar, Cussi Tupac Houalipa (Tubalipa ou Toparca). On l'installa sur le trône suivant les rites anciens et entourés de nobles. On lui remit les symboles du pouvoir: la mascapaicha du Sapay-Inca.A la place du traditionnel grand-prêtre, ce fut Pizarro qui lui remit la tresse rouge et or. Les nobles, les curacas et les Grands prêtres prêtèrent le serment traditionnel au nouvel Inca . On y trouvait Challicuchima le fidèle général d'Atahuallpa.









Page précédente
Page suivante