EN ESPAGNE



En Estrémadure, dans le village La Zarza (la ronce), près de Trujillo naissait Francisco Pizarro dans les années 1470. Francisco Pizarro vivait chez ses grand-parents maternels, il ne savait ni lire, ni écrire. Ceux-ci étaient paysans et possédaient un moulin . Francisco aidait sa famille "adoptive" dans des tâches subalternes (garde des pourceaux, entretien du moulin,...).


Sa mère , Francisca Gonzalez, de condition modeste, vivait depuis son jeune âge chez les soeurs d'un couvent à Trujillo. Francisco serait le fruit de l'aventure passagère du seigneur Gonzalo Pizarro, colonel d'infanterie, avec Francisca Gonzalez. Gonzalo avait reconnu l'enfant mais ne s'était jamais soucié de lui ni de sa mère.


Le blason de la famille Pizarro est un sapin, un ours et des ardoises (pizarra en espagnol). Gonzalo était le cousin de


Catalina Pizarro Altamirano , la mère d'Hernan Cortés, le conquérant du Mexique. Après la reconquête de l'Espagne aux arabes, les Espagnols se tournèrent vers la conquête des Amériques.


Francisco voient de nombreux jeunes partir pour Séville d'où les bateaux vont et reviennent des Indes occidentales. Il y part donc et on y perd sa trace. Il semble s'être mis au service du roi dans différentes guerres sur le continent.







Page précédente
Page suivante