LA SECONDE EXPEDITION

LA DECOUVERTE DU PEROU.

Le second voyage s'organise à Panama. On engage qui on peut pour l'équipage des deux brigantins.

Le compétent B. Ruiz sera le commandant des navires.

Les 2 groupes se rejoindront à Puerto de Pinas. Avec quelques 160 hommes, des provisions et des chevaux, il quitte le port en juin 1526.


Rassemblés, ils font des excursions le long de la côte, récoltent parfois de l'or . C'est lorsqu'ils arrivent à l'embouchure du fleuve des émeraudes, qu'ils découvrent d'abondantes provisions et de plus grandes quantités d'or. Cela donne du baume au cœur à l'équipage. Les conditions sont rudes et déjà beaucoup d'hommes ont succombés depuis le début de l'aventure.


Pizarro envoie un bateau conduit par Almagro, chargé de l'or, pour obtenir encore davantage de renforts. Ruiz continuera à explorer les côtes vers le sud tandis que Pizarro attendra sur place auprès des malades.


Dans sa reconnaissance vers le sud, Ruiz découvre l'île de Gallo et l'île Gorgona qui joueront un rôle dans la suite de la conquête. Il est le premier homme à dépasser l'équateur dans le Pacifique, la côte se dégage et les villages sont plus nombreux de même que des champs cultivés.



Caravelle espagnole sur la route de l'empire inca



C'est l'émotion lorsqu'une voile apparaît au loin. En s'approchant, ils découvrent un radeau en balsa surmonté de deux voiles carrées. Ils approchent le bateau à proximité du radeau. Certains indigènes effrayés se jettent à l'eau pour rejoindre la côte à la nage. L'équipage du radeau est habillé en tissu léger décoré de motifs en couleur. Des bracelets d'or aux bras, des disques d'or aux oreilles, des colliers de coquillages et de dents d'animaux,… cela change des rencontres précédentes.


L'inspecteur de la Couronne descend et calme les indigènes. Il observe les marchandises sur le radeau: bracelets ouvragés en or ou argent, ceintures, tissus sophistiqués, céramiques étonnantes, divers colliers, …


On essaye de se comprendre par geste. Les indigènes indiquent qu'ils viennent de Salangro, près de Tumbés. Selon leurs dires, leur ville est bien pâle à côté de la capitale Cuzco où réside leur chef, Huayna Capac. Il était visiblement devant une civilisation organisée et étendue.


Ruiz, prend à son bord trois indiens, dont on fera des interprètes, et retourne vers le nord pour rejoindre Pizarro.





Page précédente
Page suivante