LA SECONDE EXPEDITION


L'AVENTURE CONTINUE

 

Après 7 mois, le vaisseau arrive dans l'île. Deux des hommes de Pizarro sont si malades qu'on décide de les laisser dans l'île avec des indiens amis.


Les autres partent vers Tumbez. Après plus de 20 jours, ils arrivent à destination et atteignent l'île de Santa Clara qui est inhabitée. D'après les Indiens à bord, Tumbez était riche en or.


Dès le lendemain, ils s'approchent de la ville. Elle est grande, les bâtiments en pierre ou torchis. Les prairies qui l'entourent sont riches grâce à l'irrigation organisée. Bientôt, des radeaux en balsas chargés de guerriers viennent vers eux. En réalité, il s'agit d'une expédition contre l'île de Punà. Pizarro invite quelques chefs à monter à bord du vaisseau. Les interprètes Indiens présentent les Espagnols comme des êtres pacifiques, aux dons extraordinaires qui veulent connaître l'empire et ses habitants. Il en profite pour demander des provisions fraîches.


Les habitants de la ville, sont à présent le long du rivage et observent le vaisseau. Les curacas (chefs locaux)considèrent les étrangers comme des êtres surnaturels répondent aux demandent des Espagnols.


Les Espagnols reçoivent pommes de terre, maïs, ananas, yucas,… ainsi que du poisson et des lamas vivants.


Avec le radeau, il y a un Indien important à lu vue du nombre de ses ornements qui vient pour les rencontrer. Pizarro le reçoit comme il se doit. L'hôte, quittant le navire, invite les Espagnols à visiter Tumbez. Il reçoit, entre autres, de Pizarro une hache en fer qui semblait piqué sa curiosité.





Page précédente
Page suivante