RETOUR


Pizarro en profite pour retourner dans son Estramadure natale afin d'y trouver des aventuriers pour son aventure. Il éprouve des difficultés à réunir des hommes et des fonds dans les six mois accordés par la capitulation. Cortès l'aide.

Son frère Fernando le rejoint dan l'aventure. Trois vaisseaux sont sur le départ à Séville. Il se prépare à embarquer mais comme il n'a pas su répondre à toutes les exigences de la capitulation, il lève l'ancre sans attendre une éventuelle vérification des officiers du Conseil des Indes. Nous sommes en janvier 1530. Il est parti pour l'île de Gomera.

Son frère Fernando, commandant des autres vaisseaux, trompe les officiers du Conseil des Indes qui enquête, en arguant que les hommes qui manquent sont sur le vaisseau de Pizarro. Fernando rejoint Pizarro à Gomera. C'est la traversée, il arrive à Santa Marta. Là, plusieurs hommes désertent en apprenant les terribles conditions de l'aventure.

A Nombre de Dios, il est rejoint par Almagro et de Luque.






Page précédente
Page suivante