LE GOUVERNEUR PEDRARIAS


Le roi nomme Balboa "adelantado de la mer du Sud" et gouverneur de Coiba et Panama. Les décisions de Justice à son égard sont suspendues. Dommage pour Balboa, car c'est en fait, Pedro Arias de Avila (Pedrarias) qui est gouverneur des pays de l'isthme depuis août 1513. Une expédition est préparée pour fonder une nouvelle colonie. On y retrouve J. Vespucci, frère d'Amerigo , Colmenares et Enciso, Diego de Almagro, Gaspar de Espinosa, A. d'Andagoya, H. de Soto, B. Diaz, G. Morales , S. de Benalcazar.


Après une année de préparations, ils Arrivent à Santa Maria.

De Enciso retrouve Balboa qui l'avait exilé 3 ans plus tôt.


Le domaine des colonies espagnoles était divisé en quantité de petits gouvernements à la tête desquels on retrouve soit un favori à la cour, soit un homme entreprenant. L'étendue de ces domaines variait fortement et beaucoup disposaient autour d'eux d'énormes territoires à conquérir ce qui était extrêmement motivant. Les gouverneurs, loin de l'Espagne et souvent peu éduqués pour diriger, avaient souvent des attitudes tyranniques.


Ce n'est qu'après de malencontreuses expériences que des mesures furent prises pour mettre au pas ces petits tyrans par l'instauration de tribunaux, ou d'audiences royales où des hommes formés et instruits faisaient respecter la loi.


Don Pedro Arius de Avila ou "Pedrarias" était un de ces gouverneurs favoris à la cour. Il était formé aux armes et énergique. Il fut attiré par le succès de Balboa.


Pedrarias est donc le nouveau chef. Pedrarias est ambitieux et surtout jaloux de Balboa. Il l'oblige à vivre dans une maison à l'écart de la ville. On fonde donc une colonie, la population augmente rapidement et le commerce se développe. Les constructions s'érigent : hôtel de ville, cathédrales,...Des terres sont données mais c'est plutôt l'aventure qui attire ces hommes. Certains n'hésitent pas à piller des tribus plus à l'intérieur des terres en détruisant du même coup tout le travail de pacification de Balboa. Le bruit d'un Etat riche dans le sud resurgit. Balboa avait déjà tenté une excursion plus au sud mais sans résultats.


J de Tavira se lance dans l'aventure, avec l'autorisation de Pedrarias et en investissant toute sa fortune dans l'opération. Pizarro fait partie de l'expédition mais celle-ci se termine par la mort de J. de tavira suite à une attaque d'Indiens. Pizarro prend la direction des survivants et les ramène à la base.


 





Page précédente
Page suivante