PRECAUTION

Le contexte religieux de la conquête, de la vie des Espagnols au 16ème siècle dont sont issus les chroniqueurs posent le problème de la fiabilité de leurs témoignages. Sous l'influence du catholicisme, beaucoup ne virent dans la religion inca que l'adoration d'idoles ou des manifestations démoniaques. Il fallait suivant leurs visions les supprimer afin de permettre l'adoration du "vrai dieu".

UNE CONCEPTION DE L'UNIVERS

Les mythes présents dans les chroniques permettent, sans doute, d'avoir une meilleure vision des représentations qu'avaient les incas de leur univers, de l'espace et du temps.

Trois "pacha" ( temps et espace) constituent l'univers inca :

- Hanan pacha (le monde du dessus),

- Kay pacha (le monde du d'ici ),

- Urin pacha (le monde d'en bas).

On y retrouve un conception dualiste de l'univers:

Pachamama (notre mère de l'espace-temps) est la divinité de la terre , de la fertilité puisqu'elle est source des aliments. L'intérieur de la terre est son lieu de vie. Elle est représentée par une petite fille.

Le terme "pacha" caractérise le temps et le lieu. Ce lien entre les deux notions attache irrémédiablement le peuple andin a porté le poids de leur histoire transmis d'ailleurs par la tradition orale des mythes.

En face, dans le monde d'en haut, on trouve une autre entité constituant l'autre pôle de la dualité : Viracocha. Viracocha est la divinité liée au soleil qui selon les mythes de Cuzco, organisa le monde. C'est lui qui le divisa en 4 parties: Chinchaysuyu ( à l'ouest), Collasuyu (à l'est), Antisuyu (au nord) et Cuntisuyu (au sud). D'où le nom de Tahuatinsuyu pour l'empire .

On y retrouve aussi une conception dualiste de l'espace. Si l'espace est divisé en deux parties, chacune d'entre elles étant à son tour subdivisée en deux.

Kay pacha (le monde sur la terre) est la conséquence des relations duales entre le ciel et la terre ( entre viracocha et pachamama).

Dans ce contexte, l'éclair et l'arc-en-ciel, relie le ciel et la terre et est souvent représenté par le serpent. L'Inca est le fils du soleil (de Viracocha pour certains chroniqueurs) mais il est sorti de la terre lors de l'organisation du monde. Il constitue donc aussi un lien entre ces deux plans extrêmes et symbolise l'ordre du monde.

Le culte de Viracocha proche du soleil dans les mythes y est présentée comme inférieure à celle d'Inti (le soleil). Avec la naissance de l'empire inca, Inti deviendra la divinité la plus importante même si celle-ci préexistait au tahuatinsuyu.

Pachamama et Viracocha existaient dans une multitude de lieux différents dans les Andes sous une multitude de noms différents.

Avant Viracocha, le monde était sombre. Viracocha créa le soleil à qui il commanda de se lever derrière une roche noire, l'île du soleil qui sortait du lac Titicaca. Il créa aussi la Lune et les étoiles. Ensuite, Viracocha créa les tribus des Andes, qui sortirent des grottes, des sources,...(pacarina) au milieu de leur territoire respectif. il leur attribua à chacune un costume, une langue et des traditions. Seul Viracocha les reliait. Chacune des tribus possédait un huaca qui commémorait la légende de création d'un ancêtre tribal non humain par Viracocha.






Page précédente
Page suivante