Ouarzazate

La Kasbah de Taourirt



 

Au milieu d'un plateau désertique, à la croisée du Dadès et du Draa, la ville de Ouarzazate fut construite par les Français en 1928 pour y baser les garnisons chargées du contrôle des deux vallées. Aujourd'hui la ville est devenue un centre de tournage de films important grâce aux studios Atlas.

L'ancienne kasbah de Taourirt qui a été entretenue domine la ville et la plaine de sa masse imposante. Elle a servi de résidence aux pachas de la tribu des Glaouis du Tafilalet dont le dernier nommé par les Français pacha de Marrakech, prit le parti de la France lors des revendications de l'indépendance s'opposant ainsi au futur roi Mohammed V. Après sa mort en 1956, ses biens furent confisqués et la famille se dispersa vouant leurs kasbahs à la ruine. 

Comme pour toutes les kasbahs, les murs de celle-ci sont construits en blocs de terre sèche. Sur les parois extérieures est appliqué un revêtement de terre additionnée de chaux dans lequel sont gravés des motifs décoratifs. Les étages reposent sur des poutres en peuplier blanc, un bois léger mais robuste, sur lesquelles un lit de tiges de lauriers roses est disposé en plusieurs couches formant des dessins géométriques. Une épaisseur d'une douzaine de centimètres de terre termine le plancher de l'étage.
 


 
La première cour après le portail d'entrée
Les appartements privés

 
Dans l'aile administrative
Vue sur une autre kasbah en partie ruinée

 
Une des salles de la résidence privée
Comment sont faits les planchers

 
La décoration raffinée des murs et du plafond de quelques salles