Autour de la Mer Morte
La retraite des Esseniens

QUMRAN



 
 
 

   En 1947, des jeunes bergers bédouins à la recherche d'une chèvre égarée, pénètrent dans une grotte où ils trouvent des jarres contenant des rouleaux de parchemin. C'est le début d'une suite de découvertes qui vont s'échelonner sur plusieurs années: des dizaines de milliers de fragments, datant du 3ème siècle avant JC. jusqu'en 68 de notre ère, vont être récoltés dans onze grottes situées sur la rive ouest de la Mer Morte. Les fouilles systématiques furent menées entre 1951 et 1956 sous la direction du R.P. de Vaux.

   Ces manuscrits, certains en hébreu, d'autres en araméen ou encore en grec, concernent tous les livres de l'Ancien Testament à l'exception du livre d'Esther. Mais on compte aussi des écrits apocryphes non repris dans les différents canons de la Bible, des commentaires bibliques, des rituels, des livres liturgiques, des règles régissant  la vie communautaire. Un millier de compositions au total sont représentées.

   C'est à une importante communauté essénienne qui vivait à Qumran à proximité de toutes ces grottes, que l'on doit cette bibliothèque unique au monde. Il est vraisemblable que la communauté a caché ce qui constituait son plus précieux trésor, tandis que les légions romaines s'approchaient pour mater définitivement la révolte des Juifs et mettre le siège autour de Massada.

   Deux historiens contemporains nous ont laissé leur témoignage au sujet des Esséniens. Pline l'Ancien, dans son "Histoire naturelle" écrit : "Les Esséniens vivent à l'ouest de la Mer Morte à distance raisonnable de son rivage malsain...C'est un peuple unique, admirable entre tous les peuples du monde entier. Ils vivent sans femme et renoncent à l'amour; ils n'utilisent pas d'argent..."

   Flavius Josèphe (38 - 100) écrit en 75 dans "La guerre des Juifs" : "Les Esséniens aiment enseigner qu'en toutes choses, chacun doit faire confiance à Dieu. Ils affirment que les âmes sont immortelles...Ils mettent en commun tout ce qu'ils possèdent... Ils sont plus de 4000 à suivre cette voie. En outre, ils ne prennent pas femme et n'achètent pas d'esclaves, car ils considèrent que l'esclavage est une injustice".
 

Parchemin de Qumran écrit vers les années 30 de notre ère, reprenant un texte des psaumes.
Ce parchemin fut découvert en 1957.



 
 

       Les ruines du "monastère" de Qumran
         qui comportait un important scriptorium


 

                                                                                               La grotte qui abrita le manuscrit d'Isaïe

Ruines de Qumran à l'avant-plan
A l'arrière-plan, la falaise creusée de grottes