Ecrevisses

Espèce Description Photo
Procambarus clarckii

(Cambaridae)

L'écrevisse de Louisianne
Cherax tenuimanus

(Parastacidae)

Le "Marron" N/D

 

Pose menaçante, gare aux doigts.

Beau spécimen non ?

Pourquoi parler d'écrevisses dans un site dédié aux escargots ?? Je vais vous le dire.  J'ai passé quelques vacances à Lisbonne, au Portugal.  J'y ai repéré un petit étang dans lequel - à ma grande surprise - se trouvaient des écrevisses.  Ne résistant pas à la tentation, j'en ai capturé quelques-unes.  De retour chez moi, je place les écrevisses dans un aquarium "spécifique" (c'est à dire sans poissons).  Je les ai vu capturer et dilacérer quelques tilapias de belle taille dans l'étang alors il était exclus de voir mes poissons subir ce sort funeste.  Mais je laissais quelques escargots dans l'aquarium, rien que pour voir ...

Juste après la capture, voyez comme le poisson-banjo a été soigneusement tué et dépecé !  Toute la peau a littéralement été retroussée vers la queue. Bien que l'ampullaire semble ne pas intéresser l'écrevisse, le poisson-banjo  se retrouvera rapidement à l'état de squelette. Après trois heures, un beau squelette tout propre ...

Bien que friandes de poisson et de chair en tout genre, ces écrevisses ne s'en prennent pas aux ampullaires.  Elles ont cependant une utilité indéniable dans un élevage d'escargot, elles dépiautent et consomment tout escargot mort.  L'aquariophile a parfois bien du mal à repérer les ampullaires ou mélanoïdes morts, les écrevisses s'en chargent, laissant la coquille intacte mais la libérant de son contenu (malodorant et polluant si on laisse par mégarde se dégrader la chair) très rapidement.  Reste la coquille, utilisable pour l'élevage de poissons conchylicoles ou simplement en guise de décoration dans la collection de "coquillages".  Les poissons ne sont pas à l'abris de ces prédateurs, si vous avez l'intention de les introduire dans un bac d'ensemble ... gare aux dégâts !

Un autre élément d'importance concerne la mue des écrevisses: la carapace, voire l'exuvie (la peau rejettée) est constituée principalement de chitine (comme la carapace des insectes).  Comme les ampullaires - même dans les meilleures conditions de maintenance - ne trouvent pas tous les éléments nécessaires à leur croissance, il se jettent sur l'exuvie pour la dévorer.  La chitine entre donc dans la composition de l'un de leurs "membres".  Il est possible qu'elle leur soit nécessaire pour synthétiser la conchioline (hormone spécifique aux gastéropodes composant l'opercule).  En somme, l'association "Ampullariidae / écrevisses" (ou crevettes) semble être un compromis excellent !  De plus, la mue est replère de calcaire, un élément essentiel pour le développement de la coquille des escargots.

Jusqu'à  meilleure identification, je considère que ces écrevisses sont des Procambarus clarkii, Famille des Cambaridae, l'écrevisse de Louisianne.

Dame écrevisse protégeant ses oeufs. Gros plan sur les oeufs, ils ont 1 jour !

Crustacés / Crevettes / Ecrevisses / Crabes / Sommaire