Les Limnées

Nom scientifique: Limnaea stagnalis

Origine: Europe

Famille: Lymnaeidae

Sous-famille: Lymnaea

Taille: 5 à 6 cm pour la plus grande du genre

Respiration: aérienne, par des poumons

Température:  0 à 25°C

Utilité: gros mangeur d'algues

Remarque: hermaphrodite, ils suffit de deux exemplaires pour fonder une colonie.

Particularité: ne possède pas d'opercule, devenant la victime du reste de la population de l'aquarium si la nourriture vient à manquer. Quand elle décède la limnée perd la couleur brune de sa coquille, cette dernière devient rapidement translucide (voir photo ci-dessus).

 

Sa grande coquille à 7 spires, dextrogyre, fragile, se couvre souvent d'algues qui assurent son camouflage lorsque, curieusement, elle rampe la tête en bas sous la surface de l'eau en étalant un large pied ovale  et en montrant ses deux tentacules triangulaires et aplatis.

La limnée mange surtout les algues microscopiques qui prolifèrent sur les plantes aquatiques et les parois de l'aquarium.  Elle consomme également les déchets organiques, des plantes aquatiques si les algues lui font défaut. Ceci peut être évité en leur donnant des comprimés pour poissons phytophages ou de la salade bouillie.

Pour s'accoupler, les limnées se superposent et chacune féconde celle qui est placée immédiatement en dessous d'elle.  Chaque limnée pond sur une plante une cinquantaine d'oeufs adhésifs, visqueux, transparents, groupés en boudins de 3 à 5 cm de long.  Cette ponte peut se reproduire tous les deux jours en été.

Quelques dix jours après la ponte, les jeunes limnées brisent la membrane qui les tient encore prisonnières.  Elles se dispersent et grandissent assez rapidement si le milieu leur est favorable.  Chaque mois leur coquille s'aggrandit d'une spire jusqu'à la taille adulte.

 

D'autres limnées peuvent s'élever comme Limnaea stagnalis, il s'agit de Limnaea palustris, Limnaea trunculata et Limnaea trunculata.  En général elles préfèrent les eaux lentes, fraiches et abondamment plantées.  La petite limnée (Limnaea trunculata) peut être élevée comme nourriture d'appoint pour grands cichlidés (par exemple les tilapias) et les tortues aquatiques. 

Il est important de se procurer la souche d'élevage auprès d'éleveurs reconnus, car elle  est connue pour transmettre la Douve Hépatique.

La limnée ovale (limnaea ovata), dont l'élevage est aisé en aquarium, se rend utile en supprimant les algues collées sur les vitres.

 

L'accouplement n'est pas réciproque, une seule limnée assume le rôle de mâle. Vue sur l'organe "mâle" après l'accouplement.  il s'est rétracté et réintègre sa gaine. Gros plan sur les oeufs.  Protégés par une membrane relativement solide.  Ici ils sont sur le point d'éclore.
La capacité d'extension et de torsion de cet escargot atteste de son évolution.  Seul point faible, la limnée ne possède pas d'opercule pour se protéger quand elle se rétracte dans sa coquille. 

 

Retour à la Page "Mollusques endémiques à l'Europe"

Retour au Sommaire